Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Volunteer 2. Volunteer - 2

07/10/2004 8083 visiteurs 6.8/10 (10 notes)

N ous retrouvons Volunteer quelques jours après la scène qui concluait brillamment le premier tome de la série. La jeune femme se remet difficilement de la mort de Margaux, son amie, et préfère se réfugier dans un état dépressif semi-comateux. Hercules, le vieux bouquiniste et son neveu, Prometheus, veillent à préserver la convalescence de Volunteer de toutes inquiétudes. Mais il lui faudra vite reprendre ses esprits car déjà, tout autour d'elle, d'inquiétantes silhouettes refont leur apparition...

Les 70 pages du premier tome avaient permis aux auteurs d'installer confortablement l'ambiance de la série, de développer une multitude de personnages secondaires et d'approfondir la situation assez singulière de l'héroïne. Physionomiste dans une boîte de nuit, la jeune femme n'a aucun souvenir de son enfance et mène, depuis une sombre période à Baltimore, une vie à peu près rangée. On ne manquera pas de rapprocher Volunteer et Vic Lenore, héroïne de Rapaces. Cependant, plus qu'une variation sur un thème largement visité, Volunteer n'est en rien une pâle copie de la série de Dufaux et Marini.

Loin de la désuétude du couple Camilla-Drago, Sevestre choisi d'inscrire ses créatures dans la modernité. New-York est remarquablement mise en scène. Chaque quartier possède une ambiance, une couleur et une faune propre. Des indicateurs de lieux et de temps rappellent fréquemment au lecteur le troublant réalisme de l'action. Pas de costumes de cuir rouge, oubliez aussi le look gothique, les vampires sont ici dépeints comme des individus sociabilisés, abordables, et donc terriblement dangereux. Cette proximité du prédateur et de la victime procurera à plusieurs reprises ce délicieux sentiment d'insécurité qui fait tout le charme de Volunteer.

Autre point de rupture avec les classiques du genre, la psychologie des personnages n'est pas juste effleurée. Soutenues par le travail de Springer, les émotions nous apparaissent clairement et offrent au récit une profondeur peu commune pour le genre. La multitude de personnages, telle qu'elle apparaissait dans le premier tome, si elle peut effrayer quant à la lisibilité du récit, est ici ramenée à un noyau recentré autour de l'héroïne. De nouveaux protagonistes font leur apparition mais ne parasitent en rien la lecture. Ils élargissent au contraire la portée du récit à travers la sempiternelle (mais toujours séduisante ) main-mise des vampires sur notre société. Reste à voir comment cette ouverture sera développée par la suite.

Le dessin de Springer est nerveux. La légèreté et le naturel des attitudes de ses personnages signent également un style très expressif. A noter pour ce second tome un trait plus aéré; l'encrage est également allégé. On observe un important travail au niveau des éclairages et une plus fine maîtrise de la colorisation informatique. Springer ne fait toutefois pas dans la nuance et appose sur ses planches des teintes tranchées, vives, parfois un peu agressives. Détaillés durant les scènes d'introduction, les décors s'effacent lorsque l'action se resserre autour des protagonistes. Au final, le style et la mise en scène servent remarquablement le registre réaliste du scénario.

Un repaire dévasté, une ennemie libérée, une guerre de castes en arrière-plan, le troisième et dernier tome de Volunteer se fait déjà attendre...

Par Nerhu
Moyenne des chroniqueurs
6.8

Informations sur l'album

Volunteer
2. Volunteer - 2

  • Currently 3.46/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (81 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    zaaor Le 31/08/2005 à 16:28:41

    Un peu ambigüe face à ces deux albums. Je trouve qu'il y a trop de personnages secondaires et que cela fige un peu l'histoire dans une complexité non-nécessaire. On se laisse cependant entraîner après le premier tome et on a réellement envie de savoir ce qui lie Flee(Volunteer) aux vampires. J'espère qu'on aura plus de gras autour de l'os lors de la sortie des tomes subséquents sinon je crois que mon intérêt ira malheureusement en décroissant.

    tomtom&nana Le 13/12/2004 à 06:08:11

    Assurement la plus grosse deception de ces derniers mois. Je ne partage pas du tout la plupart des avis que j'ai pu lire dans la BEL. Autant j'avais plutot aime le T1 autant j'ai l'impression que l'on s'est moque de moi.

    Je veux parler du dessin qui a occulte completement l'histoire. Dans les premieres pages j'ai ressenti une impression bizarre, quelque chose me derangeait sans vraiment pouvoir definir ce que c'etait. Au fur et a mesure des pages, l'impression de malaise grandissait jusqu'au bouquet final (a peu pres 15 pages): le dessin etait totalement transforme et ne ressemblait plus a rien. A tel point que j'ai feuillete l'album pour etre sur que c'etait bien le meme dessinateur qui avait tout fait. Puis je suis alle voir le T1 pour m'assurer que la aussi c'etait bien le meme dessinateur. Et bien oui! Un tel revirrement graphique je n'avais jamais vu ca depuis Soda, mais la il y a avait une vraie raison. Les personnages ne ressemblent plus a ceux du premier, les traits sont inexistants, disparu les decors remplaces par des couleurs flashy, en quelques mots une horreur !!

    Quant a l'histoire, bin j'ai ete tellement degoute que je ne m'en souviens plus ! Enfin la suite se fera sans moi.