Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Welcome home

28/01/2010 3804 visiteurs 3.0/10 (2 notes)

C ’est l’été, il fait chaud et Berlin dort. Que faire pour se distraire un peu ? Pourquoi ne pas participer à un vague festival hippie, quelque part dans le sud de la France ? De plus, il paraît que les filles ne sont pas farouches dans ce genre de rassemblement. C’est décidé, Mawil taille la route.

La bande dessinée autobiographique a toujours été un genre important dans l’édition alternative. Des obsessions de Robert Crumb au quotidien tragico-comique de Lewis Trondheim, à peu près toutes les voies possibles ont été emprûntées. Le plus important est de trouver un angle ou un ton particulier, suffisamment accrocheur pour raconter sa petite existence.

Welcome Home se veut avant tout humoristique, mais, dans le même temps, manque d’un vrai angle narratif. Mawil, auteur allemand reconnu, se borne à raconter son voyage au premier degré sans jamais proposer un autre niveau de lecture. Cette démarche aurait été acceptable si le contenu de cette expédition avait été suffisamment original pour susciter un quelconque intérêt. L’auteur observe vaguement ce qu’il se passe autour de lui, sans jamais vraiment chercher à comprendre. Un festival hippie au XXIe siècle ? Le lecteur n’en saura pas plus. Sur le même plan, ce vaste rassemblement de personnes venues des quatre coins de l’Europe se résume simplement à quelques prénoms lâchés au fil des pages. Mawil réussit néanmoins à provoquer quelques sourires ici et là en relatant les inévitables « galères » de la vie en plein air (les sanitaires, la nourriture et la météo).

Le dessin se situe à une espèce de frontière stylistique. Si une influence de certaines œuvres expérimentales se fait encore sentir ici ou là, le trait est néanmoins bien posé. Il trouve parfaitement sa place dans le courant plus sage d’une partie de la BD indépendante actuelle. Le dessinateur a opté pour une mise en page très libre, sans case définie. D’une page à l’autre, il varie la construction de ses planches (accumulation de petites cases denses, double page panoramique, incrustation de croquis, etc) tout en gardant une très grande lisibilité. La lecture reste toujours fluide malgré les nombreux changements de style narratif.

Le manque de profondeur du propos joue en la défaveur de Welcome Home. C’est dommage, car graphiquement, la réalisation de Mawil est de très bon niveau.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
3.0

Informations sur l'album

Welcome home

  • Currently 2.71/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.7/5 (7 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.