Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Poker (Derrien/Van Liemt) 1. Short stack

21/12/2009 6483 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

D es arrières salles de bistrots à internet pour finir avec sa propre chaîne de télévision, le poker connait une mutation des plus spectaculaires. Malgré la démocratisation rendue possible grâce à la technologie, le poker continue de posséder une aura légèrement trouble, le fait que son passé un peu louche et enfumé constitue une excellente arme markéting n’est peut-être pas étranger à cette situation.

Le titre de la série pose sans l’ombre d’un doute le cadre dans lequel se déroule ce récit. En réalité, peu ou point de mise en abîme, la trame composée par Jean-Christophe Derrien (Miss Endicott) est en fait très classique. Mark Middleton, jeune joueur professionnel dont les parents furent jadis exécutés par un mystérieux groupe d’individus amateurs de poker, veut se venger. Aidé par l’étrange Tom Felhmann, espèce de mentor qui en sait plus qu’il veut bien le dire, Mark va devoir gravir les échelons du classement mondial de la discipline pour, peut-être, atteindre son but. L’équation ne serait pas complète sans un élément féminin, chose faite avec Giuletta, une ardente italienne à l’agenda caché.

Plus près des Experts que de Dostoïevski, le scénario ne s’encombre pas de fioritures psychologiques inutiles. Il s’agit d’une BD de divertissement, à la « Van Hamme » pourrait-on dire. Sur ce point, Derrien réalise un bon travail. Les différents éléments du récit sont distillés peu à peu, chaque nouvelles informations participants à la construction du suspens. Sur ce dernier point, le scénariste montre un vrai talent de conteur, le dosage entre les différentes scènes est parfait. Cinq personnes silencieuses autour d’une table pendant des heures ne seraient être très passionnantes, heureusement pour le lecteur le poker ne prend pas toute la place. Les quelques parties sont néanmoins montrées d’une façon très crédible et suffisamment claire pour que les non connaisseurs des cartes puissent suivre les évènements.

Graphiquement, la réalisation de Simon van Lient (Incantations) est également très classique. La part belle est laissée aux personnages. Aux acteurs pourrait-on dire tant la mise en page emprunte au cinéma et à la télévision. Les scènes de jeu sont particulièrement bien construites. Les planches composées de cases « moule-à-gaufre » alternant entre gros plan des joueurs et éléments du jeu (cartes, arbitre, public) arrivent à faire ressentir au lecteur la tension du moment.

Ce premier tome de présentation, malgré une intrigue convenue, démarre sous de bons auspices et laisse espérer une suite remplie de bluffs et de mains chargées. Une BD popcorn à lire pour ce qu’elle est, du pur divertissement.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Poker (Derrien/Van Liemt)
1. Short stack

  • Currently 2.89/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.9/5 (36 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 21/11/2020 à 13:16:09

    L'entrée en matière est un peu surprenante. Non pas qu'il s'agisse d'une partie de poker, jeu actuellement à la mode, mais du fait que l'on va découvrir que derrière ce jeune joueur se cache une sombre histoire de vengeance. Il y aurait un cercle d'hommes et de femmes dont la toute puissance serait sans limite. Pour atteindre ce cercle, notre homme devra devenir le meilleur joueur du monde.

    La trame demeure très classique derrière ce scénario alléchant au premier abord. J'aurais aimé une bd où le poker aurait eu toute sa place. C'est le thriller qui domine ici avec des assassinats par ci et par là. Il y a également une scène qui se joue dans une ville que je connais très bien pour y avoir vécu de nombreuses années à savoir la Ciotat où j'ai reconnu les flots bleus.

    Comme disait une certaine Lady Gaga, il s'agit d'adopter une poker face c'est à dire une expression du visage qui ne trahisse pas ce que l'on a dans les cartes. Malheureusement, trop de choses sont prévisibles chez notre impétueux héros. Le tout se lit tout de même très agréablement. Une mise en scène rythmée mais un manque d'épaisseur chez les personnages mis à part une mystérieuse brune à l'accent italien prête à faire chavirer les coeurs. Quel est donc ce mystère ? Comme au poker, il faudra payer pour savoir...

    cachou Le 15/11/2009 à 13:00:05

    Je suis tombé sur cette bd au hasard, est j'ai bien fait.

    Le dessin est tout d'abords très bien, quant à l'histoire qui tourne autour du monde du poker, que je ne connais pas du tout, est bien faite.
    La fin me donne envie de vite connaitre la suite.

    A lire.

    BIBI37 Le 14/11/2009 à 23:09:11

    Personnellement j'aime bien le premier tome de cette série.
    Le sujet est original et n'avais à ma connaissance jamais été le sujet d'une BD.
    Le scénario est plutôt bien ficelé et les dessins restent bons.
    Il n'y manque q'une belle partie de poker.
    Histoire à suivre.
    7/10.