Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Léna 2. Léna et les trois femmes

04/12/2009 6235 visiteurs 7.0/10 (3 notes)

O n n'échappe pas aux services secrets. C'est ce qu'apprend Léna quand, installée en Australie avec le vague projet de refaire sa vie, elle voit ressurgir des figures dont elle aurait préféré ne plus jamais croiser la route. Mais son périple relaté dans Le long voyage de Léna lui a donné une expérience que Paul-Marie de Calluire, son ex-commanditaire, compte bien mettre à profit. Si Léna l'accepte, sa prochaine mission consistera à infiltrer un réseau islamiste qui forme de jeunes candidates à l'attentat suicide. Officiellement, elle devra apprendre à ces filles les us et coutumes du monde occidental, afin qu'elles puissent se mêler discrètement à la foule. Officieusement, elle devra évidemment aider les autorités à réussir un beau coup de filet.

Une hésitation, à peine, et Léna accepte. Peut-être parce que le sort de jeunes personnes innocentes, manipulées, lui tient à coeur. Peut-être parce que cette nouvelle vie qu'elle recherche, et qu'elle croyait trouver auprès de Rob et Danny, ne la satisfait pas. Rob n'est pas son mari, et il ne le sera jamais. Danny n'est pas son fils, et il ne le remplacera jamais. C'est donc avant tout une femme en quête d'elle-même qui se lance dans une nouvelle aventure périlleuse, qui lui fera découvrir un monde insoupçonné, un monde où manipulation et fanatisation vont de pair. Pierre Christin, vieux routard de la bande dessinée et habitué des récits réalistes aux implications politiques et sociétales, mène avec aisance la trame de son histoire, qu'il agrémente de personnages tantôt attachants, tantôt inquiétants. Documenté, son album puise dans l'actualité pour traiter des sujets à la fois délicats et impossibles à passer sous silence. Il le fait avec tact et retenue, sans alourdir d'un jugement superflu des faits et des actes qui parlent d'eux-mêmes.

Son attention se porte également sur les motifs, non pas de ceux qui commanditent ces actions terroristes, mais de celles et ceux qui les exécutent. Les trois femmes que Léna accompagne, plus ou moins volontaires selon les cas, de toute façon sous le poids d'une menace ou d'un endoctrinement, trouvent leurs propres raisons dans leur histoire personnelle, une histoire qui ne semble pouvoir finir que par un drame. Plus qu'un simple thriller politique, les auteurs offrent ainsi, dans cet album au clacissisme exacerbé, un véritable récit intimiste où, plus que l'issue des opérations, c'est le sort de chaque protagoniste qui intrigue et empêche la tension de retomber le moindre instant. Et pourtant, le rythme voulu par Christin, aidé par le dessin fort statique mais d'une grande classe d'André Juillard, ne pourrait être plus lent. Les textes narratifs, s'attelant à décrire tant les décors que les pensées de Léna au cours de son voyage, renforcent cette impression de lenteur. Loin d'être une tare, cette caractéristique, fonctionnant un peu à contre-courant de la production actuelle, permet à tout un chacun d'apprécier la personnalité des acteurs et de profiter d'un suspens habilement entretenu. Le tempo finit toutefois par s'accélérer vers la fin de l'album, comme si la violence, trop longtemps contenue, se devait d'éclater au grand jour.

Alors qu'aucune suite n'était attendue au Long voyage de Léna, Christin et Juillard reviennent avec un nouvel album dans la droite ligne du précédent. Et à ceux qui trouveraient le récit trop peu trépidant, arguons simplement que, souvent, patience et longueur de temps font plus que force ni que rage. Le final de l'histoire, tout comme son déroulement, est là pour nous en apporter la preuve.

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Léna
2. Léna et les trois femmes

  • Currently 3.95/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.0/5 (63 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Yovo Le 24/04/2020 à 22:28:23

    Un excellent récit d’espionnage. Peu d’action mais de la tension, du sens et de l’intelligence. La voix off laconique de Léna est efficace et traduit bien son flegme et son sang-froid, quelle que soit la dangerosité de la situation.
    Le dessin, plutôt neutre, est très agréable.

    Mercutio_Untold Le 28/10/2015 à 21:52:17

    Lors de sa mission d'infiltration, Léna sera touchée par le sort de ces jeunes femmes entraînées malgré elles pour le sacrifice ultime. Des superbes dessins et un intéressant scénario d'espionnage contemporain dans le milieu du terrorisme islamiste. Un texte très présent et dense.

    clochette 111 Le 18/03/2012 à 17:47:11

    Je viens de relire cet album où Léna reprend une mission. L'intrigue d'espionnage reste très plausible. Le scénariste Christin a une bonne connaissance du terrain et des réseaux islamistes kamikazes.
    Quant à Juillard, que dire de son dessin ligne claire, parfait mettant en valeur le scénario et les personnages, surtout ses femmes au caractère bien trempé. Un grand maître!
    Le peu de dialogue montre bien la solitude de l'héroïne dans son rôle d'espionne.

    mrpitoff Le 27/10/2009 à 08:51:39

    Le scénario au début reste bizarre : je parle de la rencontre avec son ancien collègue. Puis l'histoire devient plus plausible et met en relief , non pas les musulmans en général, mais les branches sectaires et autres "mouvements" débiles qui se réclament du prophète.

    Bon, il est vrai que le sujet et d'actualité mais j'espère que cet opus se fera révéler les coulisses de la lutte anti-secte. ou anti-extrémistes.

    Hugui Le 04/10/2009 à 17:32:13

    Léna retirée en Australie est relancée par les servies secret pour infiltrer un groupe terroriste qui prépare un attentat en France.
    Et la longue errance reprend, Léna suivant le groupe qui prépare son coup mais il ne se passe presque rien. Juste une ambiance pesante et tragique et un final désabusé qui ne pacifie pas totalement Léna.
    Ce scénario est bien dans la veine de Christin qui sait montrer que le terrorisme comme sa traque n'a rien des aventures palpitantes et romantiques que nous servent les films d'action. Et il sait créer une ambiance qui nous prend avec les dessins de Juillard qui deviennent de plus en plus (trop?) dépouillés.
    Ce n'est pas l'album le plus gai de la rentrée, c'est exigeant, mais cela reste très bon.