Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La brigade Chimérique 3. L'homme cassé - Bon anniversaire docteur Séverac !

20/11/2009 9771 visiteurs 7.9/10 (8 notes)

N ous sommes à Paris, à la veille de la seconde guerre mondiale. Jean Sévérac s’interroge sur son passé, ses souvenirs du conflit de 14-18 et ses années passées dans le coma. Se pourrait-il que Marie Curie, au lieu de tout mettre en œuvre pour le ramener à la conscience, l’ait maintenu dans son triste état pour pouvoir disposer à sa guise des forces surnaturelles qui sommeillent en lui ? Alors qu’il est plongé dans ses réflexions, le monde bouge. D’anciennes menaces semblent ressurgir, tandis que le docteur Mabuse, alias M, prépare quelque plan secret dans sa ville souterraine de Metropolis.

La brigade chimérique est un OVNI dans le paysage de la bande dessinée européenne, mais ne dépareillerait pas dans la production américaine. Pour l’une de ses premières incursions dans le monde du 9e art, Serge Lehman n’a certes pas choisi la facilité, tant ses références, quelque part entre Hellboy et La ligue des Gentlemen extraordinaires, mettent la barre très haut. Difficile, en effet, d’afficher des influences si typées sans tomber dans le plagiat ou la mauvaise copie. Mais le scénariste, déjà remarqué pour ses choix audacieux avec La saison de la couloeuvre, s’en sort avec les honneurs… et les félicitations du jury.

Principale richesse de l’univers mis en place, les personnages témoignent d’une grande créativité de la part de l’auteur. Il n’est pas aisé, après un nombre incalculable de séries faisant appel à des super-héros, de donner à ses protagonistes des pouvoirs qui n’apparaissent pas comme éculés. Serge Lehman y parvient pourtant. Hormis les héros officiels, ayant chacun un pays pour champ d’action, et chargés plus ou moins officiellement de la sécurité de ce territoire, ce sont les seconds rôles qui, peut-être, marquent le plus. Même les personnages dépourvus de pouvoirs, à l’image de George Spad, biographe officiel du Nyctalope, ou des époux Joliot-Curie, scientifiques de renom mais sujets à l’opprobre pour certaines de leurs relations, fascinent par leur caractère et leur histoire personnelle.

L’ancrage dans la réalité de cette série à la narration labyrinthique est également irréprochable, et les références à des personnages ayant réellement existé rendra la portée fantastique du scénario d’autant plus acceptable. Cette crédibilité se retrouve dans le comportement de personnages en phase avec leur époque et fouillés dans leur personnalité. Pour l’amateur de bande dessinée franco-belge qui aurait traditionnellement du mal à apprécier les histoires de super-héros, le fait de situer l’action dans un cadre européen, avec ce que cela implique de référents à notre culture et notre société, facilite l’acceptation d’un monde à mi-chemin entre imaginaire et réalité. Par sa façon de décrire la réalité, que ce soit les horreurs de la guerre ou la psychologie humaine, Serge Lehman achève de convaincre, même si la trame de l’histoire, complexe, requiert une attention constante.

Les influences très « comics » observées dans le scénario trouvent un écho évident dans le dessin de Gess. Après avoir longtemps donné vie à Carmen McCallum, celui-ci adopte un style qui n’est pas sans rappeler le travail de Mike Mignola. Cette impression est en outre renforcée par la mise en couleurs de Céline Bessonneau, principalement composée d’aplats. Pourtant, jamais le sentiment de plagiat ne s’impose: l’appropriation du genre est effectivement menée avec trop de brio pour laisser place au doute. Dans le style des séries américaines, les auteurs ont poussé le mimétisme jusqu’à présenter leurs albums sous la forme de recueils, comme si les différents épisodes - deux par volume - avaient d’abord été publiés en fascicules. Et le résultat est plus vrai que nature, d’autant que chaque épisode bénéficie de sa propre couverture, réalisée dans un style que n’aurait pas renié Dave McKean. La couverture principale relève également d'une belle composition, même si celle de ce troisième volume n'est pas aussi réussie que les précédentes.

Cette nouvelle série de Gess et Serge Lehman, qui devrait compter six volumes au total, est riche de promesses. Soignant à la fois le fond et la forme, les auteurs parviennent - véritable gageure - à produire un récit hyper-référencé qui se ponctue par une impression de grande originalité. Le résultat est un feuilleton passionnant qui tient la dragée haute à ses illustres prédécesseurs.

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
7.9

Informations sur l'album

La brigade Chimérique
3. L'homme cassé - Bon anniversaire docteur Séverac !

  • Currently 3.95/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (74 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    macluvboat Le 03/11/2011 à 21:29:26

    Au milieu de la série et quelle claque !!!!

    Quand on croit que les super-héros ne sont nés que chez les ricains et bien en voilà la preuve...

    Une superbe histoire, à base de faits et de personnages ayant existé, sur le vieux continent, avec en prime des super-héros dont l'accélérateur, le nyctalope, docteur M et j'en passe.

    UN régal....