Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Raiju 2. Raiden

12/11/2009 5740 visiteurs 6.5/10 (2 notes)

C ’est avec toujours autant de fraîcheur que Stéphane Melchior-Durand et Loïc Sécheresse poursuivent leur chronique en forme d’hommage à l’époque Edo. Raiden emprunte délibérément à la forme épique du Kabuki, le théâtre traditionnel japonais. L’aventure – la tragédie, aussi – est à son paroxysme ; tout n’est que trahisons et incessants retournements de situation.

Raiju, le fils de la Foudre, a rompu avec la voie du sabre pour mener la vie simple d’un peintre d’estampes. Mais les démons de la vengeance ressurgissent et Raiju doit fuir. Révolté par le sort qui le poursuit, le chat-muraï se dresse contre les divinités qui l’ont engendré... au risque de réveiller la fureur de Raiden, le dieu shinto de l’Orage. Alors que les yôkai se joignent à la danse, les visages se tordent et les masques se font grimaçants. A mesure que les décors ondulent, que les arbres se couchent et que les paysages se courbent, les estampes se déploient pleine page. Les volutes du dessin, les arabesques du trait se font pop, les couleurs quasi psychédéliques. Au détour d’une case, parmi d'autres, l’ombre fugitive de Totoro, l’apparition fugace d’un Ogami Itto (Lone Wolf & Cub).

Un album foisonnant, empli de passion et de sensualité.

» La chronique de Raiju.

» Les blogs de Loïc Sécheresse et de Stéphane Melchior-Durand.

Par D. Lemétayer
Moyenne des chroniqueurs
6.5

Informations sur l'album

Raiju
2. Raiden

  • Currently 3.10/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.1/5 (20 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.