Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Dolis

23/10/2009 4152 visiteurs 4.0/10 (1 note)

K ishi, libraire de son état, tombe amoureux de la belle et mystérieuse Mitsu, cliente régulière de la boutique. Celle-ci se révèle anorexique et présente des marques d'automutilation, mais Kishi, fasciné, commence à fréquenter la jeune femme, qui l'entraîne de plus en plus profondément dans son mal être et ses jeux dangereux.

Dangereux, voire malsains. Mitsu se cherche, essayant de se définir au travers du regard de ceux qu'elle envoûte, sans pour autant y parvenir. La violence augmente au fil des jours et les sentiments du jeune homme alternent entre peur et désir.

C'est une lente mais sure descente aux enfers qu'illustre Maki Kusumoto dans Dolis. Les graphismes sont élégants, tout comme les couleurs, et la mise en scène originale. Un peu trop originale car elle perd le lecteur très rapidement dans cette ambiance étrange et graphiquement non définie. Les tons choisis pour la police de caractères se fondent parfois avec le fond, rendant la lecture encore plus difficile.

Dolis se lit un peu comme un rêve, sans savoir où il faut se sentir impliqué. Le lecteur reste en dehors de cette bulle qui devient parfois plus opaque que de l'encre. Au final, cet étrange ballet amoureux pourra peut-être en fasciner certains, mais laissera vraisemblablement beaucoup de monde indifférent. Ce manque d'empathie est d'autant plus dommage qu'il aurait été possible de créer des atmosphères puissantes sous ce concept

Par E. Flandin
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Dolis

  • Currently 1.40/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.4/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.