Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Opération Vent Printanier 2. Deuxième partie

01/10/2009 4504 visiteurs 6.0/10 (1 note)

Opération Vent Printanier est le nom de code de la plus grande arrestation massive de Juifs réalisée en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Du 16 au 17 juillet 1942, sous le régime de Vichy, près de 30.000 hommes, femmes et enfants furent arrêtés (principalement sur base du «Fichier Tulard»), internés et déportés vers des camps de concentration. La Rafle du Vélodrome d'Hiver est également le sujet de ce diptyque.

A l’instar d’Amours Fragiles, Philippe Richelle situe donc à nouveau son récit sous l’occupation allemande. Le tome précédent s’attelait déjà à brosser un portrait social et économique assez fidèle de l’époque : du quotidien de Français qui cherchent leurs marques sous le joug nazi aux différentes relations possibles entre occupants et occupés, jusqu’au port obligatoire de l’étoile pour le peuple d’Israël. En se concentrant sur la rafle du Vel d’Hiv, ce deuxième volet s’attarde sur les conséquences de la stigmatisation des Juifs et de la montée d’un antisémitisme latent et questionne également l’engagement individuel de personnes comme vous et moi. Une coopération avec l’ennemi, parfois opportuniste, souvent plus malheureuse, mais qui va cependant connaître une conclusion tristement célèbre en cet été de 1942.

C’est toujours sous la forme d’un récit choral que les auteurs de Secrets Bancaires invitent à suivre le quotidien et surtout les choix de plusieurs Parisiens. Les destinées de Charlotte, Julien, Walter et consorts s’entremêlent dans les rues d’un Paris hideusement décoré par des étoiles jaunes et étouffé par un air de discrimination. Malheureusement, malgré la restitution intéressante et réaliste du cadre historique, le temps passé avec les différents protagonistes est souvent trop court pour pouvoir s’accrocher à leur vie, à leurs dilemmes et à leurs émotions. Un manque d’empathie qui empêche de partager pleinement leurs sentiments et de saisir toute l’horreur de ce gigantesque coup de filet perpétré par des hommes nés sous le drapeau bleu blanc rouge. Le style réaliste, classique et juste de Pierre Wachs, mis en valeur par la colorisation maîtrisée de son épouse Domnok, contribue à l’ambiance bien rendue de la capitale française au début des années 40, sans pour autant réussir à dégager l’atmosphère dramatique que requièrent ces événements.

C’est toujours de manière (trop) détachée que ce deuxième album, didactique et bien plus tragique, met fin à une page sombre de notre l’Histoire.

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Opération Vent Printanier
2. Deuxième partie

  • Currently 3.31/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (36 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Hugui Le 06/09/2009 à 14:07:23

    Suite et fin de ce diptyque qui ne fait pas de concession au romanesque mais respecte la vérité historique qui n'a pas fait de cadeau aux gens différents et qui a laissé la plupart impuissant face à l'injustice et la barbarie. Pas de grandiloquence mais une ambiance bien rendu. On s'attache surtout à la vie de Charlotte et Lucien, ce qui rend le récit très fluide et attachant, le dessin classique mais juste de Wachs s'y prêtant parfaitement.