Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

S idibé, en bon fils de griot, aime bien les histoires. Ça tombe à point, car à Bamako, des histoires de couples illégitimes, de politiciens corrompus et de trafiques divers, il y en a beaucoup à raconter. Pour quelques pièces, Sidibé aura sûrement un petit quelque chose d’intéressant à vous confier.

Arnaud Floc’h connait l’Afrique et ça se voit. Sa description de Bamako est riche de détails et de situations que seuls de longs séjours assidus sur le Continent Noir peuvent inspirer. Le dessin et le traitement des couleurs, oscillant judicieusement vers un style naïf par instant, immergent complètement le lecteur dans l’atmosphère chaotique de la capitale malienne. Si le côté description du quotidien est admirable, la partie fiction de l’album est moins réussie. La construction repose sur différentes petites intrigues reliées par Sidibé en guise de fil conducteur. Malheureusement, Floc’h a voulu réunir toutes ses histoires en un seul récit. Afin de donner un semblant d’unité à son scénario, il est obligé de multiplier ellipses et raccourcis d’une façon un peu audacieuse. Cette valse-hésitation entre documentaire et fiction rend la lecture parfois difficile.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

La compagnie des cochons

  • Currently 2.92/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.9/5 (13 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Hugui Le 12/10/2014 à 12:22:12

    Un vrai témoignage sur le Mali à Bamako à travers les intrigues que subit le griot local qui est aussi photographe. Les dessins sont très couleur locale, on s'y croirait. Le récit est noir, un peu désespérant car il faut accepter les petites compromissions et trafics pour s'en sortir, et l'amour est rien moins que pur.
    Intéressant.