Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Notes 3. La viande c'est la force

20/07/2009 6996 visiteurs 7.0/10 (7 notes)

E t de trois ! Plus qu’un volume avant de revenir à la réalité d’aujourd’hui des missives de http://www.bouletcorp.com. Ce sont donc les années 2006 et 2007 qui sont regroupés sous le titre évocateur La viande c’est la force. Le programme est clair : des protéines en veux-tu en voilà pour en mettre plein la gueule à ces #~/ !§* de chats, de djeun’s, de joueurs de djembé et autres chasseurs de dédicace.

Si les bases sont posées depuis le premier volume, le plaisir est toujours au rendez-vous. L’alternance des billets d’humeur, d’odes aux souvenirs pleins de nostalgie et des affres de la vie trépidante du dessinateur solitaire fonctionne comme au premier jour. Le comique de répétition est judicieusement dosé et la lassitude de retrouver Boulet dans ses exercices de style ne point pas. Certes, la fraîcheur de la "première fois" n’est plus présente mais elle avait disparue depuis longtemps pour les accros au blog sans pour autant être synonyme d’essoufflement. L’absence de propos politiquement correct est salvatrice, assurant un ton moqueur qui n’épargne personne et surtout pas l’auteur lui-même. L’autodérision joue à plein.

Le blog BD, dans la forme présentée par Boulet, ne se prête pas forcément au graphisme accompli, l’objectif est plus la spontanéité. Si l’auteur fait l’économie des détails et autres décors, il ne ménage pas sa peine sur l’expressivité des visages, toujours primordiale pour assurer l’ambiance quasi exclusivement humoristique. La présence parcimonieuse de la couleur rajoute à l’atmosphère une touche de sérieux par ici ou de ridicule par-là, quand elle n’est pas tout simplement utilisée pour identifier le protagoniste principal par sa rousseur caractéristique.

On en reprend donc facilement pour 200 pages de plus et même quelques années… l’éditeur n’annonce que quatre volumes mais il y a fort à parier que le succès aidant, nous ne sommes pas près d’en voir la fin.


Lire la chronique du tome 2

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Notes
3. La viande c'est la force

  • Currently 4.19/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (68 votes)

  • Boulet
  • Boulet
  • 06/2009 (Parution le 17/06/2009)
  • Delcourt
  • Shampooing
  • 978-2-7560-1745-7
  • 220

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.