Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Black Crow 1. La colline de sang

16/07/2009 4934 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

N ouvelle Écosse, décembre 1775. Alors que la guerre d’indépendance fait rage, un homme encapuchonné parvient à se glisser à l’intérieur du château où réside le Commodore Howe. Ce dernier n’a pas respecté les termes d’un étrange contrat passé sept mois plus tôt à Boston et doit maintenant affronter le regard vengeur de Samuel Prescott, alias Black Crow. Ce corsaire du roi d’Angleterre avait reçu pour mission de couler une frégate hollandaise transportant des armes destinées aux insurgés et vient maintenant demander des comptes à celui qui l’a trahi.

Ces derniers temps, les récits maritimes ont tendance à prendre d’assaut les vitrines des librairies spécialisées. Est-ce là un signe précurseur d’un neuvième art qui prend l’eau ou juste une vague passagère sur laquelle il est bon de surfer ? En montant à bord de cette nouvelle aventure en compagnie d’un homme de la mer confirmé tel que Jean-Yves Delitte, le bédéphile est en tout cas quasi certain d’arriver à bon port. Naviguant dans les mêmes eaux que L’Hermione, mais de manière indépendante, Black Crow propose une nouvelle série de piraterie centrée sur le personnage amérindien qui orne la couverture de ce premier volet.

Situé pendant la Guerre qui opposa les indépendantistes aux troupes de George III de 1775 à 1783, l’histoire ne manque pas de rappeler quelques faits authentiques, tels que La Bataille de Bunker Hill, considérée comme l’une des plus sanglantes de ce conflit, ou La Guerre de Sept Ans qui vida les caisses de la Couronne britannique et se trouve à l’origine des taxes qui provoquèrent le mécontentement des colons américains. Utilisé comme point de départ et comme toile de fond à ce récit qui privilégie la fiction et l’aventure, ce contexte historique intéressant n’est cependant pas pleinement exploité.

Si l’intrigue, servie sous forme de long flashback, réserve finalement peu de surprises, les origines du héros de cette saga ne manquent pas d’originalité. Au fil des pages, le lecteur découvre le passé trouble de ce corsaire indien peinturluré dont le caractère autoritaire et humain à la fois ne manque pas de séduire et d’intriguer. Mêlant combats, trahisons, amour, tactique, espionnage et vengeance, l’auteur maritime livre un récit classique et parfaitement rythmé, qui a suffisamment d’arguments pour plaire. L’un des principaux est indéniablement la mise en images détaillée des navires et des décors de ce spectacle naval. Alternant fonds noirs et blancs afin d’accentuer les scènes nocturnes et faisant preuve d’un grand réalisme, le peintre officiel de la Marine livre des planches splendides. Habillant ses acteurs de peintures bleues et de cache-œil, il tente même occasionnellement de se défaire de cette familiarité physionomique qui lui est souvent reprochée au niveau des personnages.

La colline de sang constitue un excellent tome de mise en place qui installe solidement un héros qui voguera vers l’Afrique noire sur la piste d’un trésor dans le tome à venir.

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Black Crow
1. La colline de sang

  • Currently 3.56/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (77 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    zeul Le 22/10/2012 à 09:19:50

    Bonne lecture, un dessin très précis et de toute beauté.
    L'histoire de ce 1er tome est cependant, comme je l'ai lu dans d'autres critiques, un peu trop classique avec un héros un peu trop fort. A quand un héros pirate qui ne trouve pas sa cible sur ces immenses océans ou manque complètement son abordage parce que les méchants ont été plus intelligents ? J'aurais alors plus la curiosité d'aller lire la suite...

    Encore dommage car quelle qualité de dessin et de travail en général.

    BIBI37 Le 10/03/2012 à 21:29:13

    Comme souvent avec Delitte on reste bouche bée devant les dessins en tout point remarquable. En plus on a droit à une histoire bien construite au début de la naissance des Amériques.
    Que du bonheur!!!
    9/10.

    Hugui Le 05/07/2009 à 16:22:51

    Sombre et belle histoire que celle de ce corsaire anglais qui se fait pirate à leur demande mais est trahie par ceux-la même qu'il voulait servir et qui se retrouve seul à la poursuite de son amour perdu. La guerre n'est pas une belle chose quel que soit le camp.
    Ce récit historique est très bien mis en image par Delitte qui sait peindre les beaux bateaux et les paysages marins. Un bel ouvrage, une bonne lecture.

    DixSept Le 04/07/2009 à 21:46:11

    Pirate, corsaire, mercenaire : Black Crow est avant tout un homme certain de ses choix mais hanté par la mort de ceux et de celle qu’il aime et qui ne peut oublier, ni pardonner.
    Jean-Yves Delitte signe là une belle histoire d’amour perdu, d’hommes et de bateaux. Il nous entraîne avec brio à travers une époque où tout est possible tellement l’avenir est incertain.
    Un bon moment de lecture et d’évasion.

    madlosa Le 27/06/2009 à 10:48:00

    Nous plongeons dès les premières planches au coeur de la personnalité de Black Crow, cet homme ne plaisante pas ! L'histoire se déroule en 1775, période mouvementée où les gouvernants font appel aux corsaires afin de réaliser "le sale travail" qu'ils ne peuvent faire eux même. Black Crow fait partie de ces mercenaires, et pour lui, un marché est un marché malheur à celui qui ne tient pas parole ! L'ambiance de guerre et de trahison est parfaitement rendue par des planches superbes où alternent les couleurs et les mises en pages et où évoluent des voiliers magnifiquement dessinés. Cela n'est pas surprenant venant de J-Y DELITTE qui y ajoute son savoir faire de conteur. Une belle réussite !!!

    Yavin XIII Le 20/06/2009 à 16:23:58

    un mot... BLUFFANT!!
    super dessins, une bonne ambiance qui vous immerge dans l'histoire,une histoire
    bien menée bien construite qui vous donne envie de voir la suite (ou de nous
    embarquer avec l'Hermione) sans nous laisser sur notre fin. bref un très bon achat
    que je recommande.