Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

A u crépuscule de sa vie, un vieil homme revient sur son passé de flibustier. Tout débute en Bretagne en l’an de grâce 1718, lorsqu’un jeune orphelin, obligé de fuir sa terre natale, se réfugie dans une taverne brestoise. Bercé par les récits de marins qui fréquentent l’établissement, il finit par s’engager sous l'autorité du redoutable George Merry, capitaine de L'Etoile Matutine. Sur cette embarcation arborant le célèbre pavillon noir à tête-de-mort, la vie de mousse n’est cependant pas de tout repos et le rêve souvent plus sombre qu’imaginé.

Les récits de piraterie et les adaptations littéraires ont décidément le vent en poupe au sein du neuvième art. Basé sur le roman éponyme de Pierre Mac Orlan paru dans les années 20, ce one-shot de Riff Reb's (Le bal de la sueur, Glam et Comet, Myrtil Fauvette) inaugure la toute nouvelle collection Noctambule des éditions Soleil. Avec des œuvres telles que Le Dernier des Mohicans, L’Ile aux trente cercueils et Alice au pays des merveilles, cette nouvelle passerelle entre les romans et la bande dessinée se réserve d’ailleurs encore quelques beaux trésors en fond de cale.

Au gré de treize chapitres indépendants, l’ancien frère de la côte partage ses souvenirs de marin. Témoin privilégié de nombreuses aventures, ce conteur qui ne dévoile jamais son nom, rend l’immersion dans l’univers des pirates totale. Sans véritable intrigue et délaissant les scènes d’action souvent jugées indispensables au genre, ce récit bercé par une voix off lyrique se concentre sur les temps morts entre les combats, assauts et abordages auxquels l’auteur ne fait qu’allusion. A défaut de mettre toute voile dehors, l’aventure s’avère d’une remarquable authenticité et le butin du bédéphile d’une grande richesse. Meurtres, trahisons, camaraderie, mutineries, anecdotes, superstitions, femmes et peste s’invitent ainsi à bord de L'Étoile Matutine et plongent le lecteur dans le rude quotidien de vieux loups de mers peu recommandables.

D’un trait appuyé, Riff Reb’s livre des personnages aux visages burinés par une existence difficile. L'atmosphère sombre est parfaitement rendue par une bichromie aux tons variables suivant les chapitres, qui renforce l’ambiance coin du feu installée par la narration efficace de ce forban anonyme. Un travail remarquable, minutieux et riche en détails, ponctué d’un carnet de croquis qui vient compléter ce bien bel album.

Une histoire de flibusterie qui devrait inciter les amateurs d’aventures maritimes à passer à l’abordage de leur librairie favorite.

Par Y. Tilleuil
Moyenne des chroniqueurs
7.3

Informations sur l'album

À bord de l'Étoile Matutine

  • Currently 4.21/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (117 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 28/11/2020 à 19:52:30

    Je n'ai pas réellement trop accroché avec cette histoire à bord de l'Etoile Matutine. Et pourtant, j'aime bien les histoires de pirates en règle générale. Cependant, la généralité n'est pas une norme. Je devrais le savoir plus que quiconque. Il faut savoir qu'il s'agit d'une adaptation littéraire d'un roman paru dans les années 20.

    En l'espèce, on fait la connaissance au début d'un garçon de 14 ans qui n'hésite pas à tuer une jeune fille qui voulait l'aider juste pour regarder ce qu'elle a sous la jupe. Voilà, le ton est donné ! On se dit qu'il va peut-être avoir du remord et changer au fil de ce récit.

    Il n'en sera rien puisqu'il embarquera avec une bande de pirates sanguinaires qui écumeront toutes les mers pour détrousser son prochain ou abandonner une jolie sirène à la douce voix mélancolique sur une île déserte. On va même perdre totalement de vue ce garçon pour se concentrer sur toute une galerie de personnages plus infects les uns que les autres. Certes, on sait que les pirates n'étaient pas des enfants de choeurs. Mais encore ?

    Autre chose : il me semble qu'au début de cette histoire, des matelots aperçoivent la Croix du Sud dans le ciel de Brest ce qui est astronomiquement impossible. Je me suis interrogé sur ce détail qui tue.

    Au final, il ne restera pas grand chose de réellement très positif de cette oeuvre sans pitié, ni romantisme. Pour autant, la lecture décrit à merveille une certaine ambiance dans la piraterie de l'époque avec en prime un dessin assez réussi. Cela reste hâché tout en manquant de profondeur.

    TWYSTAZ Le 22/06/2019 à 01:30:57

    L'album ayant mis le pied à l'étrier ou la main au sabre à ce diable de Riff Rebs avant qu'il ne s'acquitte de son chef d'oeuvre Le loup des mers. Matutine est à lire car il est beau et bien écrit mais surtout parce qu'il a ouvert la voie à mon album fétiche !

    shamrock Le 11/09/2014 à 21:38:23

    De concert avec les autres commentaires concernant les dessins: somptueux. Très expressifs, fouillés mais en même temps lisibles du fait des contrastes. Les couleurs monochromes ajoutent effectivement à l'ambiance sombre.
    Par contre je ne me suis pas senti perdu dans ce recueil d'histoires qui sentent bon la piraterie, les Caraibes et les trésors, la mer et les tempêtes. Elles ont relativement peu de liens entres elles, mais cela donne d'autant plus de changements et d'intérêt. On tourne les pages en se demandant bien quels évènements truculents vont arriver, alors que le récit du 'Loup des mers' est plus prévisible, et j'ai ensuite pris du plaisir à relire les chapitres un à un.

    Rien à redire sur un tel album, tout est utilisé pour donner de la force à ces histoires et j'ai pris une belle claque en le lisant ! Riff Reb's mérite à être connu.

    jikolp29 Le 13/11/2013 à 22:25:18

    Cette adaptation est très réussi, le dessin est extraordinaire, certes à sa lecture on se sent parfois perdu, c'est pourquoi il est préférable à mon avis de lire l'oeuvre en parallèle ce qui donne encore plus valeur à la bd.

    RoRk41 Le 25/05/2013 à 08:23:17

    Aprés avoir lu le très bon Loup des mers, ma curiosité a été piquée et je viens de terminer A bord de l'Etoile Matutine.

    Le dessin est toujours aussi fabuleux.

    Le scénario: j'ai été perdu. Il y a très peu de liens entre les scénettes proposées. Ni début, ni fin, pas de changement de rythme.

    Le seul fil conducteur c'est l'étoile Matutine: un bateau fédérant plus ou moins volotairement un ramassis de pirates dont la majorité ne souhaite qu'une chose: redevenir un citoyen normal. Le capitaine n'y arrivera pas!

    dorsetshire Le 04/04/2013 à 15:05:58

    Aprés avoir lu le très bon Loup des mers, ma curiosité a été piquée et je viens de terminer A bord de l'Etoile Matutine.
    Je suis un peu moins enthousiaste que pour le premier titre mentionné.
    Je qualifierais cet album d’assez intéressant pour un amateur d’histoires de pirates. L’ambiance, telle qu’elle devait être sur un navire battant pavillon noir, est bien retranscrite avec son lot de sauvagerie et de plaisanteries grivoises. Tous les 'clichés' font partie intégrante de l'aventure (rhum, carte au trésor..)
    J’ai également beaucoup apprécié le dessin et en particulier les « bonnes trognes » caricaturales des protagonistes. La colorisation, majoritairement sombre, participe à l’atmosphère souhaitée.
    Cependant, et c’est là, à mon sens, le défaut majeur de cette œuvre, on a la désagréable sensation que toute cette histoire, découpée en treize chapitres, manque de profondeur. L’ensemble est trop haché et laisse au lecteur l’impression d’avoir survolé une aventure sans jamais avoir eu l’opportunité de vraiment y pénétrer. Il y a là une grande frustration et un goût d’inachevé. En conclusion, je n’en regrette pas la lecture mais n’en garderai qu’un souvenir éphémère.

    Hugui Le 24/05/2010 à 14:44:50

    Chronique de la vie d'un bateau pirate racontée par son mousse devenu vieux qui se remémore toutes les turpitudes qu'il a traversées. Tout y est, trognes patibulaires, superstitions, trahisons, pendaisons, amours impossibles, recherche de trésor introuvable, etc...
    Les dessins monocolor participent à l'ambiance. Un bon moment de lecture.