Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Kookaburra Universe 11. L'Île des amantes religieuses

13/07/2009 5815 visiteurs 5.0/10 (3 notes)

A l'aube de la bataille de la planète Dakoïd (et accessoirement du tome 1 de la série mère), Skullface et Dragan Preko reviennent sur l'histoire de leur rencontre. Une mission spéciale en pleine jungle peuplée de dévoreuses d'hommes, de pirates esclavagistes et c'est parti pour une tranche de rigolade et d'actions entre futures potes et belles pépés.

Héroïne siliconée, chute téléphonée, blagues graveleuses et potaches, rien de bien extraordinaire au programme pour ce onzième titre de Kookaburra Universe. L'intrigue à l'épaisseur d'un ticket de métro n'est pas trompeuse : l'objectif est le divertissement sans activité neuronale intense. Pari réussi de ce côté-là, inutile de se poser trop de questions quant à l'existentialisme du mâle sévèrement burné face à une horde féminine de cannibales lubriques. Seul problème, le rire n'est pas toujours au rendez-vous. Des jeux de mots au raz du gazon (Capitaine Roberts comme patronyme d'officier aux fortes protubérances mammaires !), aux situations aussi cocasses que celles d'un gendarme en goguette à St Tropez, en passant par la course poursuite improbable, rien ne nous est épargné. L'essentiel est sans doute ailleurs… Dans une lecture légère et sans souci donc.

Réplique de l'Atlantis, le vaisseau d'Albator, pirates sauvagement inspirés du capitaine Crochet et de son faire valoir M. Mouche (un transfert de crochet de l'un vers l'autre ne suffit pas à transformer les personnages), les clins d'œil (pompage total ?) sont nombreux. Une réminiscence de jeunesse ou une nostalgie profonde teintée de facilité, allez savoir. Il n'en est pas moins vrai que le graphisme ne brille pas par son originalité. Très lisible, limite caricatural dans certaines expressions des protagonistes, le dessin colle à l'ambiance voulue et s'intègre assez aisément dans la série constituée de one shot d'auteurs différents.

Une bande dessinée à lire les doigts de pieds en éventail et l'esprit dégagé de toutes contingences spirituelles.

Lire les chroniques d'autres tomes de la série :
Tome 2 : Taman Kha
Tome 4 : Skullface
Tome 5 : Les larmes de Gosharad
Tome 7 : Le sourire de Myra
Tome 8 : Le dernier vol de l'enclume
Tome 9 : Le lamentin noir

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Kookaburra Universe
11. L'Île des amantes religieuses

  • Currently 2.56/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.6/5 (36 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.