Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'Île au poulailler 1. Tome 1

02/07/2009 5443 visiteurs 6.0/10 (1 note)

A u large des côtes de Floride, un trône d’or enfoui au fond de l’océan suscite toutes les convoitises. Les bateaux de pirates tentent les uns après les autres de mettre la main sur le trésor d’une flotte espagnole engloutie par les eaux. Le capitaine qui réussit finalement à récupérer le butin est un homme usé par des années de combats et de navigation, lassé d’être devenu le jouet de commanditaires peu scrupuleux. Ses interrogations existentielles cessent brusquement quand son navire est attaqué par une bande de flibustiers avec à sa tête, une "piratesse". La maîtresse femme parvient à dérober le trône et à s’enfuir. Blessé dans son orgueil, le capitaine lance alors une course poursuite à travers l’océan pour tenter de récupérer non seulement son trophée mais également son honneur.

L’Ile au poulailler est un drôle de nom pour une histoire de corsaires. S’il faut attendre la fin de l’album pour voir apparaître un début d’explication, un brin d’imagination permet néanmoins de voir dans ce titre une évocation d’un véritable combat de coqs. La fatigue d’un marin, un équipage au bord de la mutinerie, une femme comme élément déclencheur : le décor est planté. Bien loin des récits épiques tels que Long John Silver ou Canoë Bay mais à mille lieux également du comique de Ratafia ou de Rosco le Rouge, l’ouvrage de Laureline Mattiussi s’apparente beaucoup plus à un opéra baroque. Aux affrontements sanglants succèdent des scènes de copulation bestiale, tandis que le capitaine soliloque avec un squelette comme unique témoin. Ce fatras s’organise cependant au fil des pages jusqu'à un final pour le moins surprenant.

L’auteure signe avec L’Ile au poulailler son deuxième album après Petites hontes enfantines. Si son style fait immédiatement penser à celui de Christophe Blain dans Isaac le Pirate, elle réussit néanmoins à imposer sa touche personnelle. Les traits de ses personnages sont exagérés, les nez trop longs, les visages excessivement allongés, avec un résultat proche de la caricature. Le grammage élevé du papier atténue les couleurs, à dominance bleue et ocre, donnant à l’ensemble un côté vieillot, digne de vieux parchemins.

La qualité de ce premier tome incite fortement à jeter un œil plus qu’attentif à la sortie du deuxième, devant servir d’épilogue à l’histoire. Tout en étant à peu près certain de ne pas y perdre trop de plumes.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

L'Île au poulailler
1. Tome 1

  • Currently 3.53/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (19 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.