Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Mister George 1. Mister George 1

01/09/2003 6959 visiteurs 6.1/10 (10 notes)

E tats-Unis, dans un trou paumé, un garagiste croit devenir fou malgré les dénégations de son médecin.

De nombreuses questions sans réponse, des intrigues multiples, tel est le menu de cet album. Tout paraît distinct et pourtant tout semble étrangement lié.
Dans un cadre plutôt anodin, sur un thème qui n'a pas grand-chose d'original, Rodolphe et Le Tendre posent les bases d'une série policière qui s'annonce haletante. Le scénario, très dense en informations, laisse suffisamment de place à l'action pour que le lecteur ne s'ennuie pas mais cherche au contraire à en savoir plus. Enfin une série dont le premier album n'est pas une simple introduction ! Ici, on est déjà dans le vif du sujet même si l'on ne sait pas vraiment lequel.

Côté dessin, quelques expressions des visages semblent peu cohérentes avec l'attitude des personnages mais ce n'est que du pinaillage, Labiano maîtrisant parfaitement son trait à la fois sec et fluide, classique et original. Le lettrage, par contre, n'est pas des plus réussis, certaines cases ayant tendance à pencher sérieusement. Heureusement, les couleurs de Scarlett servent magnifiquement le scénario en installant une ambiance oppressante à souhait dans cette petite ville de Pennsylvanie tandis que les alternances de tons chauds et de tons froids renforcent le découpage de l'histoire.

Éditée dans la collection Signé du Lombard, la série devrait se résumer à un diptyque. Les révélations sont donc proches... Pourvu qu'elles ne tardent pas trop !

Si cet album était...
Une couleur : le rouge
Une chanson : on the road again
Un dessin animé : Rémi sans famille
Un animal : l'ours

Par Tchao
Moyenne des chroniqueurs
6.1

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.