Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La mosca 1. Vol. 1

19/06/2009 4581 visiteurs 5.0/10 (1 note)

A ccro à la caféine, la société de la mosca carbure au grain torréfié et à la fève de cacao. La production est contrôlée par Kashoo, société qui en détient le monopole et qui recrute des ouvriers, des chercheurs et des chasseurs pour récolter les précieuses matières premières sur une île truffée de dangers. Lui, il est venu pour retrouver Hina. Pour cela, il tente de se fondre dans le groupe des forçats volontaires qui vont devoir se méfier des créatures de la jungle et des coups tordus d’individus sans scrupules.

A la découverte de la nature de la « drogue », la puce vient à l’oreille, annonciatrice d’originalité. Mais il suffit de quelques pages pour se rendre compte qu’il s’agit de tout autre chose : un truc totalement foutraque qui s’amuse à délirer, à jouer au punching-ball avec les pauvres gusses qui se trouvent dans son champ de vision, à user du tape-à-l’œil et à pousser le curseur des codes typiques du manga jusque dans le rouge et la caricature. Sans vouloir dévoiler ce qui fait le sel de ce tome, le fait que la main d’œuvre soit affublée de noms de guitar-heroes de la fin du XXe siècle, qu’elle se trouve instantanément confrontée à des créatures style Boss de fin de niveau à la Gantz, mais relookées façon Leo (Aldebaran) ou qu’une baby-doll profilée fantasme asiatique n’hésite pas à – littéralement - les embrocher, doit donner un aperçu du ton ambiant. Dans cette histoire mi-survival mi-mafieuse, tout n’est pas d’une limpidité absolue. Cependant, dans la confusion ambiante, l’aspect brouillon de certaines situations ne surprend pas plus que l’absence de finesse dans la mise en place des flashbacks.

Le dessin est à l’avenant, privilégiant le dynamisme et l’exagération du trait, avec force de signes onomatopéiques et lignes de force à profusion. Peu importe la précision et le rendu, loin du Gantz cité en référence précédemment, du moment que les coups portent, que les courses soient haletantes et que les attributs d’un mec musclé ou d’une nana sexy (authentique truisme) focalisent l’attention.

Si les amateurs de finesse tourneront les talons après l’avoir feuilleté, les curieux et autres amateurs de rentre-dedans, d’action et d’un certain type d’humour distancié devraient avaler ce quart d’heure de lecture fast-food sans problème. Pour les « entre-deux », ce sera tout l’un ou tout l’autre selon l’humeur de l’instant.

Pour faire passer la pilule, il y a toujours la possibilité d’une musique de fond.
Ça f’rait :

Je suis le fils d'une société
Fondamentalement épuisée
Refile moi mon dir-la-da-da
Sinon je me shoote au Banania

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

La mosca
1. Vol. 1

  • Currently 1.83/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.8/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Levieux60 Le 05/09/2015 à 16:19:07

    Titre très moyen, riche en possibilités scénaristiques avortées.
    L'auteur farcit le manhwa d'idées et de personnages pour les oublier ou les éliminer sans aucune imagination.
    Sur une série courte (7 tomes), il parvient à se répéter inconsciemment, les personnages ayant une fâcheuse tendance à chuter dans les gouffres et à y rester suspendus. Running gag ou paresse du scénariste ?
    Le graphisme est parfois bon, souvent inégal.
    Les personnages féminins ont une fâcheuse tendance à se ressembler jusqu'à la méprise.
    Les scènes d'action sanglante sont brouillonnes et c'est fort dommage car paradoxalement elles paraissent avoir été pensées en langage cinématographique.
    Un titre qui souffre d'un manque de travail, sans doute la conséquence d'une politique éditoriale privilégiant l'urgence de la réalisation et le refus de laisser l'auteur diriger son œuvre.
    À acheter uniquement dans les solderies.