Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Paul 6. Paul à Québec

14/05/2009 11704 visiteurs 8.0/10 (3 notes)

L es années passent pour Paul et sa famille ; une fille qui grandit, une nouvelle maison et des parents qui vieillissent. Cette petite routine du quotidien va être brusquement changée par la maladie d’un proche qui va provoquer de nombreux doutes et autres moments d’émotions.

Paul à Québec répond presque logiquement à Paul à la pêche. Après une naissance, Paul se trouve désormais confronté à la maladie et au deuil. La construction de cette histoire est très comparable à la précédente. Le début est léger et plein d’humour, Rabagliati évoque les bons moments passés en famille (vacances, fêtes), ses déboires informatiques et son installation dans une nouvelle demeure. Certains passages sont brillamment racontés et franchement hilarants. Puis, tout d’un coup, la maladie frappe et le ton change radicalement. L'auteur décrit alors - presque cliniquement - les derniers mois de la vie son beau-père. Ce récit est parfaitement mené, presque naturaliste par moment (la description du service de soins palliatifs est admirable) et également rempli de moments d'une profonde intensité. La distanciation entre l’auteur et son alter-égo permet d’éviter tout pathos superflu qui aurait pu naître d’une narration à la première personne. Il réussit néanmoins à glisser quelques traits d'humour mêlant ainsi les larmes de rire aux « vraies » larmes. Le sujet est grave, la construction des chapitres est là pour le rappeler : le une année plus tard devient mensuel pour finir en un terrifiant décompte des jours de la semaine...

Michel Rabagliati, avant d’entamer une carrière dans la BD, a d’abord été un illustrateur commercial de grand talent (quelques anecdotes à ce propos sont racontées dans ce récit). Il a su garder dans son approche de la BD les exigences d’efficacité issues du monde de la publicité. Chaque case, qu’il s’agisse d’un gros plan ou d’une vue panoramique, est parfaitement lisible. Ses décors sont très détaillés et réalistes, mais jamais n’alourdissent la narration. Son sens du gag est excellent et lorsqu'il l'associe à la « langue » québécoise la lecture, devient particulièrement savoureuse pour le lecteur européen. Le résultat est un album « dense » et aussi agréable à regarder qu’à dévorer.

Harvey Pekar (Our Cancer Year) a utilisé son caractère bien trempé pour décrire cet « affrontement » avec la maladie, Grégory Mardon effleure seulement le sujet dans Vagues à l’âme. En fait, peu d’auteurs ont réussi à raconter d’une manière aussi respectueuse et sensible ces moments difficiles. Paul à Québec est un très beau livre, le genre de bouquin à lire et relire mais surtout à faire partager autour de soi.

A lire également :
Chronique de Paul à la pêche.
Interview donnée par Michel Rabagliati à Radio-Canada.

Par A. Perroud
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Paul
6. Paul à Québec

  • Currently 3.92/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (48 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    tchakou Le 16/02/2012 à 16:56:38

    On suit une période plus adulte de la vie de Paul avec sa famille, avec la maladie de l'un d'entre eux. Comme d'habitude, les faits aussi marquants d'une vie, que futiles en apparence, font la dynamique de la série Paul. Même non québecquois, on se retrouve dans l'histoire, à un moment ou à un autre.
    Très touchant,.