Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

D ans la banlieue lyonnaise, un cadavre est découvert sur un terrain vague. Pas loin, dans un rade sordide, le Café’in, un beau panel de rebuts de la société végète et se croise dans ce qui semble un rituel immuable. C’est là que débarque le commissaire Colombet, en charge de l’enquête, et tout particulièrement intéressé par Gaby, ancien de la maison poulaga, plus enclin à s’enivrer qu’à coopérer. Autre quartier, autre standing. Ange, patron de la pègre locale, semble résolu à faire le ménage dans ses rangs. Pour cela, il fait appel à Frank, petit caïd du secteur déshérité où se situe le Café’in. Le quotidien de ce microcosme va être quelque peu remué.

Mené dans la tradition des romans noirs, Histoires d’en ville est de ceux qui peuvent parler au plus grand nombre : ni les enjeux, ni le misérabilisme ne sont excessifs. Les classiques sont respectés, les justes rares et les pourris légion, d’autant que la frontière entre ces deux options demeure relativement incertaine. L’idée que la fin peut justifier les moyens - question de point de vue - se montre suffisamment efficace pour voiler les motivations des différentes parties en présence. Bien raconté, et même si certains personnages sont un brin caricaturaux (ah, le commissaire Colombet...), ce récit, tant par son contexte que par son attachement à l’humain, est résolument de la veine d’albums tels que Flag, Trois allumettes ou Nuit noire.

Cette intégrale est publiée dans le cadre de la collection "[Intégrales]" de Glénat, qui a pour objet de rééditer des séries plus ou moins anciennes du catalogue. Pour Histoires d’en ville, quand bien même l’histoire était bien cadencée entre les trois albums initialement parus, force est de constater que la lecture d’une traite n’a rien de déplaisant, loin s’en faut ! L’idée est donc bonne, d’autant que le prix n’a rien d’excessif. Le revers de la médaille, c’est un format réduit (24/17) et, par conséquent, la réduction des planches, ce qui implique deux désagréments notoires. D’une manière générale, la petite taille des caractères n'est pas sans poser quelques soucis de lecture. Ensuite, plus en rapport à la technique du dessinateur, adepte du pinceau, il ressort une certaine difficulté à distinguer certains personnages, sachant qu’il ne se dégage pas vraiment de rôle principal du scénario, mais plutôt pléthore de seconds rôles. Il serait cependant mesquin de s’arrêter sur ces quelques réserves, tout d’abord parce que la trame est intéressante, même si pas fondamentalement novatrice, ensuite parce que la réalisation est de qualité. Enfin, le resserrement des cases accentue de manière notable l’atmosphère cafardeuse qui émane de cette bande dessinée, la noirceur des couleurs utilisées s’en trouvant densifiée.

Polar efficace et sombre, servi par un dessin remarquable jusque dans les arrière-plans, cette intégrale est à conseiller à tout amateur de polar qui se respecte.

Par F. Mayaud
Moyenne des chroniqueurs
6.8

Informations sur l'album

Histoires d'en Ville

  • Currently 3.86/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.9/5 (51 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Thomaswae Le 21/11/2020 à 23:24:42

    Le scénario est plutôt bon et se suit volontiers sur cette édition en intégral mais en mode attente des différentes sorties d’album j’aurais probablement abandonné la série car je n’accroche pas au dessin.
    J’ai eu grand mal distinguer les différents personnages et les quelques actions et échanges de coups de feu sont insipides et sans consistance

    BIBI37 Le 28/04/2014 à 17:08:51

    Un bon album de polar avec tous les ingrédients habituels du genre. Dommage que les dessins ne soient pas au niveau.
    La fin est un peu rapide et on aurait aimé un peu plus de suspens à la fin de chaque tome.
    Sinon l'histoire tient la route et se lit avec plaisir.
    6/10.