Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Mamohtobo

11/05/2009 5663 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

D ans la glaciale Sibérie, nombreux sont les hommes dont la vie dépend de la mer. Fiodor est de ceux-là. Avec ses camarades, il embarque sur le brise-glace n°13 pour une mission apparemment sans risque. Cette fois, il part le cœur plus léger que d'ordinaire, car à son retour il épousera la belle Taïssia. Mais la nature ne facilitera pas la tâche des marins, qui se retrouvent bloqués par la banquise, d'où surgissent des défenses de mammouths. A terre, la belle promise voit apparaître sur sa robe de mariée de bien étranges motifs.

A la fois récit cruellement authentique et conte onirique, Mamohtobo est un véritable ovni. Le graphisme enlevé, lâche, presque brouillon, ajoute au sentiment d'irréalité. L'ambiance froide et exotique est servie par des couleurs à dominantes brune, blanche et verdâtre.

Il était ambitieux de la part de Nancy Peña de mêler une légende indienne au grand froid sibérien. Mais la talentueuse scénariste prouve une nouvelle fois qu'elle maîtrise les ficelles du mystère et de l'étrange. Elle entraîne le lecteur dans les vies de ces hommes et femmes qui doutent, rêvent, vivent tant bien que mal dans un environnement hostile. Le bouillonnement des sentiments s'oppose à la fraîcheur du climat, l'isolement favorisant chez les hommes l'apparition de conflits. De leur côté, les femmes cherchent au contraire à faire corps pour supporter la séparation.

Tous les éléments sont réunis pour faire de cet album une bonne bande dessinée. Cependant, le récit souffre de la sortie, ces derniers mois, de nombreux opus ayant pour décor les grandes plaines froides, donnant à celui-ci un air de déjà-vu. De plus, bien que le talent du jeune Gabriel Schemoul soit indéniable, le trait rappelle de façon un peu trop prononcée un grand de la BD que le dessinateur fréquente depuis ses débuts : Sfar. Les croquis et les couleurs passent du détail très travaillé au brouillon, sans cohérence apparente, rendant la lecture parfois difficile, la difficulté à reconnaitre les personnages d'une planche à l'autre devenant un obstacle.

Malgré tout, et même si Nancy Peña avait habitué ses lecteurs à une originalité plus prononcée, Mamohtobo constitue une escapade agréable et dépaysante.

Par E. Flandin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Mamohtobo

  • Currently 2.89/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.9/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 04/09/2021 à 13:02:55

    C'est mon premier contact avec un auteur qui est plutôt vénéré car elle arrive à créer un style bien particulier qui arrive à plaire. Malheureusement, cette première fois ne s'est pas passée comme je l'espérais réellement. Peut-être n'ais-je pas choisi la bonne oeuvre... Il faut dire que les bibliothèques font totalement l'impasse sur cet auteur à l'exception de ce dernier titre. C'est quand même un peu bizarre !

    Je ne suis pas fan de ce graphisme au trait si imprécis et à la fois brouillon qu'on peine à distinguer les différents personnages. Je me demande même si cela ne fait pas amateur. C'est un peu le comble! Le dessin ne sera pas le point fort à cause de son illisibilité.

    Au niveau de l'histoire, c'est également assez bateau. Il est question d'un navire sibérien qui s'immobilise avec son équipage dans la glace alors que les femmes du village se tournent vers la superstition pour essayer de les ramener à bon port. La fin semble d'ailleurs un peu tiré par les cheveux avec ce basculement que rien ne prédisposait ou presque...

    Bref, l'ensemble est plutôt brouillon même si je dois concéder que les dialogues demeurent de bonne qualité. J'ai senti tout de même la construction d'une ambiance un peu lourde qui est malheureusement retombé à plat.