Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Kookaburra 4. Système Ragnarok

02/09/2004 11686 visiteurs 4.1/10 (9 notes)

L es ordinateurs de l'Alliance terrienne ont capté un étrange message. Une prédiction ! Une prédiction qui aurait été émise de la Terre, il y a environ 20 000 ans. Une prédiction qui proclamerait l'avènement de 5 enfants dieux. Le lieutenant Dragan Preko, Space Sniper des armées de l'Alliance, se trouve malgré lui entraîné dans des aventures dont il ne se doute pas un seul instant qu'elles décideront de l'avenir de l'univers.

Tandis que les flottes de l’Alliance et callystes s’apprêtent à s’affronter, Dragan Preko et son équipe se lancent à la poursuite des ravisseurs du généralissime, à savoir le prince-sorcier Kubilaïkhaa, l’Amazone Taman-kha et le Dakoïd rouge. Alors que dans le système Ragnarok, l’enfer de la guerre se déchaîne, la prophétie qui veut que les cinq enfants-dieux se rejoignent est sur le point de s’accomplir.

Non, vous ne rêvez pas. Après cinq ans d’espoirs déçus, de prières non exaucées, de pleurs non consolés... Bref après cinq années de plaintes incessantes sur les forums BD de toute la francophonie, Crisse s’est enfin décidé à livrer la suite d’un des séries futuristes les plus populaires du moment.

Cinq ans qu'on l’attendait, cinq ans qu’on en rêvait, cinq ans que Crisse a pris pour mettre sur papier une histoire correcte qui ravira, sans aucun doute, les fans de la série. L’histoire reprend, en effet, les éléments qui avaient fait le succès des trois premiers tomes : actions, rebondissements, guerre spatiale, intrigues politiques, relation houleuse entre le space sniper et l’amazone et toujours en fond de toile, cette légende d’enfants-dieux sur laquelle on n'apprend finalement pas grand-chose, Crisse livrant un certain nombre d’informations mais toujours sans fil conducteur. Bref, on ne sait toujours pas le pourquoi de cette prédiction.

Et c’est là que le bât blesse : après cinq années d’une patience plus que mise à rude épreuve (notamment par la publication de la série connexe Kookabura Universe), le lecteur était en droit de lire autre chose qu’une suite « correcte » de cette série. Un début d’explication « cohérente » à cette prédiction aurait, au minimum, dû figurer au menu de ce numéro 4. Cet album se résume donc par de l'action, peu d'explication et beaucoup de questions sans réponses. Après tout ce temps, n'avoir entre les mains qu'un album de transition, avouez que c'est assez frustant.

Coté dessin, c’est Mitric qui reprend le flambeau. Transition sans bavures, à laquelle le 1er tome de Kookabura Universe nous avait préparés. Néanmoins, on regrettera fortemment un manque de détails dans les décors, surtout par rapport aux premiers albums de la série.

En fin de compte, Système Raganarok est une bande dessinée acceptable mais qui déçoit par son manque d’innovation par rapport aux autres numéros. Et après cinq années d’attente, comme dirait notre ami Cyrano : c’est un peu court, jeune homme

Par A. Legrain
Moyenne des chroniqueurs
4.1

Informations sur l'album

Kookaburra
4. Système Ragnarok

  • Currently 2.74/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.7/5 (112 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    plancheoriginale.fr Le 21/06/2009 à 12:01:33

    Une série Space Heroique fantasy, j'ai réussi à dénicher un peit dessin original de Mitric, vous pouvez le voir sur : www.plancheoriginale.fr
    Au crayon à papier, prendre la suite de Crisse n'a pas été facile mais c'est une réussite

    yvantilleuil Le 02/11/2005 à 10:01:42

    Ce quatrième tome débute à Ayers’rock il y a 20.000 ans, au beau milieu des aborigènes d’Australie. Là où la prophétie du Kookaburra a débutée !

    Un nouveau décor australien très agréable et aux couleurs fantastiques que nous offre Nicolas Mitric, venu suppléer Crisse au dessin. Mitric, qui avait déjà dessiné le premier tome de la série parallèle "Kookaburra Universe" et à qui on pourrait éventuellement reprocher de ne pas toujours respecter l’apparence des personnages de Crisse.

    Toutes les histoires, les personnages principaux (Dragan Preko, Skull, le prince-sorcier Kubilaïkhaa, l’Amazone Taman-kha, le Dakoïd rouge, etc.) et les 5 enfants de la prophétie convergent dans ce quatrième tome.

    Des énergies énormes sont déployées lorsque les 5 enfants se réunissent dans ce tome encore plus dynamique que les précédents et dont la suite s’annonce explosive et pleine de surprises.

    jefone78 Le 04/02/2005 à 11:33:34

    Bof, grosse deception !!!
    Les dessins, c'est pas terrible, surtout à côté de ceux de Crisse. On a d'ailleurs du mal à reconnaître les personnages.
    Le scénario, rebof : pas assez développé, voir pas du tout, l'histoire va beaucoup trop vite et j'aurais espéré le voir se dérouler en plusieurs tomes.
    Enfin, c'est juste sympa à lire...

    Christophe C. Le 11/10/2004 à 22:41:13

    Ce tome 4 on en avait longtemps rêvé, on l'avais attendu avec impatience et on avait songé à l'excellente histoire que l'on pourrait enfin lire à sa sortie. Résultat on a eu un beau massacre. Pas au niveau du dessin qui, même d'il déstabilise un peu, est très réussi. Certe les parsonnages changent énormément (pour ne pas dire du tout au tout) mais on s'y habitue vite. a vrai dire le dessin est la seul chose de bien dans cet album.

    L'histoire est par contre une vrai catastrophe pourtant Crisse n'a aucune excuse il a eu largement le temps de la travailler. Certe il a voulut réduire une série qui devait faire au moins 15 tomes à 5 ou 6 forcément il faut des coupures. Mais là on a l'impression que le scénario a été coupé au cutter en 5 minutes sur le coin d'une table et ça c'est inadmissible. On se retrouve avec 3 premiers tomes superbes qui prennent leur temps pour poser l'histoire et un quatrième où tout va trop vite avec des ficèles, que dis-je des cordes de 30 Km de diamètre, scénaristique qui ôtent toute crédibilité et intérêt à l'histoire. Le passage avec les aborrigènes est beaucoup trop court il aurait mérité plus de développement ça vient comme un cheveux sur la soupe. La réunion des enfants et le revirement de situation à la fin sont d'un commun franchement il y avait mieux à faire. L'évasion on y crois pas une seule secondes, les forces de calystes sont d'un passif qui frise le ridicule ou alors elles ont shooté aux somnifères. Et je ne parlerais pas de Dragan pour ne pas spoiler (pour ceux qui ne l'ont pas encore lu) qui perd toute crédibilité. Oh certe celà reste un album assez sympathique à lire au final pas prise de tête mais on a définitivement perdu tout ce qui faisait la qualité de cette série.

    Môssier Crisse je ne vous félicite pas.

    Marion N Le 09/09/2004 à 10:31:39

    Le dessin m'a complètement perturbée Ce n'est pas qu'il n'est pas bien, mais j'étais un peu perdue!! Je ne reconnaissais plus certains personnages... Le dessin fait un peu comics et me rappelle certains Star Wars mis en BD.
    Côté scénario, c'est plutôt bien, même si le "rebondissement" de la fin ne m'a pas tellement surprise. Dans ce tome, beaucoup d'action et encore de l'action, résumerai-je.
    Bilan : un rien chiffonée par le dessin (ben Crisse c'était autre chose) et plutôt satisfaite du scénario.