Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le bleu du ciel 2. Les Ombres de Jérusalem

27/04/2009 8693 visiteurs 7.5/10 (2 notes)

A rrivée sur Terre pour décider, en son âme et conscience, si l'heure du jugement dernier est venue pour le genre humain, Dame Lucifer prend le parti d'attendre de mieux connaître les hommes avant de rendre son verdict. Une attitude qui n'est pas du goût d'un groupe de démons renégats, résolus à rappeler leur maîtresse à ses devoirs. Enlevée, celle-ci ne pourra compter que sur Lilith et ses jeunes compagnons pour lui venir en aide...

Dame Lucifer, premier tome d'une série de fantasy pour le moins originale et surprenante, jetait les bases d'un univers riche, s'appropriant avec audace certaines figures de l'imaginaire chrétien. Voir le diable en personne sous les traits d'une belle jeune femme, faisant preuve d'humanisme et de tolérance, voilà qui avait de quoi surprendre. Et que dire d'une vampire qui n'est pas affectée par les rayons du soleil et s'attache à sauver les êtres humains plutôt qu'à se délecter de leur sang ? Les Ombres de Jérusalem, s'attardant plus volontiers sur le passé de Lilith et ramenant le lecteur jusqu'à l'époque de Jésus de Nazareth, va encore plus loin dans cette revisite de l'histoire chrétienne. C'est donc avec étonnement que se découvre l'influence d'une simple démone sur la vie de l'homme qui, dans les livres d'histoire, restera à jamais connu sous le nom de Christ.

Intelligent dans sa construction, le scénario ne l'est pas moins dans son propos. L'adaptation de la vie de Jésus, et plus particulièrement de ses dernières heures, est à la fois cohérente et passionnante. Kara récupère certains personnages bibliques, leur donnant parfois une autre nature, pour expliquer le pourquoi du comment de la mort du fils de Dieu, ainsi que les raisons de son échec à bâtir un monde meilleur. Les enseignements tirés des saintes écritures par un auteur qui a pour habitude d'inclure dans ses créations un certain nombre de considérations morales, voire métaphysiques, servent de base au récit et peuvent même lancer certaines pistes de réflexion pour le lecteur.

L'objectif poursuivi par Kara n'est toutefois pas de réaliser un traité de théologie en bande dessinée, et c'est heureux. Les interprétations de la Bible présentées dans Le bleu du ciel, sous la forme de textes parfois un peu trop verbeux, ne s'imposent pas comme des vérités absolues, mais comme des moyens de conférer aux personnages une personnalité plus fouillée. C'est effectivement en voyant leur réaction par rapport aux événements, ou les conclusions qu'ils tirent des confessions d'autres intervenants, que le lecteur apprend progressivement à les connaître. À cet égard, ce deuxième tome est d'ailleurs riche en révélations, certains secrets habilement dissimulés par les protagonistes au cours de leur existence passée revenant à la surface par la force des choses.

Le côté parfois très contemplatif de la série est régulièrement contrebalancé par des scènes d'action qui, bien restituées dans leur mouvement, permettent à Kara de s'illustrer. Son style, s'accomodant aussi bien de l'époque antique que du monde moderne, excelle dans la restitution d'une ambiance qui, sans jamais lasser, rend tout ouvrage de l'auteur immédiatement reconnaissable. Formes et couleurs se répondent pour donner naissance à un graphisme à la croisée du manga et de la bande dessinée franco-belge. Avec Bengal, Kara est peut-être l'un des seuls auteurs actuels à réaliser avec succès une telle alchimie, de nombreuses tentatives étant plus proches de la pâle copie que de la réelle inspiration.

Après Gabrielle et Le Miroir des Alices, Kara continue de construire avec Le bleu du ciel une œuvre qui s'écarte avec bonheur des sentiers battus de la fantasy. Si tous les auteurs estampillés grand public pouvaient faire preuve de la même intelligence et de la même force créatrice dans leurs productions, nul doute que le petit monde de la bande dessinée tournerait un peu plus rond...

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
7.5

Informations sur l'album

Le bleu du ciel
2. Les Ombres de Jérusalem

  • Currently 3.74/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.7/5 (34 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    grobool Le 22/05/2009 à 17:48:29


    Tout bonnement excellent...

    Graphiquement superbe, personnages toujours aussi charismatique...
    Jésus y à mon sens justement retranscrit, simple et ayant beaucoup de profondeur...
    Lilith, sous les traits de sa compagne Marie-Madeleine - ( nom connue n'est ce pas ... ) Au moins c'est pas du "Da Vinci Code"... - est encore plus belle avec ses beaux cheveux en épis...
    Jérusalem y est grandiose... on a même a un moment le sentiment de voir la tour de Babel... enfin...

    J'aime beaucoup comment les anges y ont été représentés... ce ne sont pas des êtres aussi beau qu'on nous l'a fait croire...

    Pour les couleurs, dans la ligné du premier volume avec des nuances plus chaudes et tendant vers le gris et le rouge orangé très souvent dans la seconde partie de l'intrigue...
    Notons d'ailleurs que l'intrigue commence finalement dès le dos du premier plat, car dans le premier tome, le ciel y était bleu avec quelques nuages... ici dans le ciel y est orangé avec des nuages un peu lourds annonçant comme un orage...Cela fait penser à un couché de soleil un soir d'été pendant une période très lourdes...

    Pour l'histoire.. je ne dirai pas grand chose... On reprend là où le premier tome nous a laissé... On suit le Trio Lilith Tristan et Salomé partir libérer Miss Déborah - alias "El Diablesse hein faut la l'oublier..." ... Et ainsi par le biais d'un gros soucis, on découvre un peu plus l'histoire de Lilith... Raison qui nous fais découvrir l'époque de Jésus et de sa mission sur Terre....
    On apprendra ainsi plein de chose sur Lilith et ce qu'elle a fait de pas bien dans sa vie qui ne manque pas d'avoir un impact sur l'époque qui nous intéresse... le notre o_O...

    A lire absoluement....