Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Journaliste 1. Tome 1

23/04/2009 5502 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

« A qui sert la presse ? » « Je vais tout donner et enquêter à fond. » « Je ne laisserai pas mourir le journalisme. » En trois slogans, voici résumé le leitmotiv de Mutsu, journaliste qui refuse que les magouilles en tous genres soient tues par les journaux. « Magouillons heureux, magouillons cachés », ce sera sans lui.

Arnaque aux frais dans la police, détournement de l’aide sociale au profit de ceux qui n’en ont pas besoin tandis que les vivres sont coupés pour les nécessiteux, innocent accusé à tort, jeunes femmes qui succombent aux brimades, au harcèlement et aux effets du stress, telles sont les affaires exposées dans le cadre de ce premier recueil. Autant de scandales régulièrement étouffés par ceux qui y trouvent un intérêt, y compris dans les rangs des décideurs qui tiennent les rênes de la presse. Mettre les pieds dans le plat, c’est en quelque sorte le sacerdoce de ce journaliste qui ne recule pas, même au moment de servir de punching-ball aux sbires de ceux à qui profitent le forfait. Son couple n’a pas résisté à cette épreuve, son ex épouse, promue Chef de la rubrique politique ne semblant pas partager cet idéal.

Ce désaccord rejaillit forcément sur le combat qu’ils continuent de se livrer à propos de la garde de leur fille qui voue une admiration sans borne à son père et n’hésite pas à jouer les « petites mains » pour l’épauler dans sa quête de la vérité. Et lorsque, tout à ses recherches, il « oublie » de rentrer au bercail pendant quelques jours, elle ne lui en tient pas rigueur. L’introduction de fragments de la vie personnelle du personnage est bien conduite et permet d’éviter le sentiment de répétition d’un chapitre à l’autre, certaines affaires ne durant pas plus que l’espace probablement réservé à la série dans un périodique, soit 26 pages. De ce fait, il n’y a pas de place pour développer des investigations fouillées, juste ce qu’il faut pour montrer que Mutsu intervient essentiellement dans un rôle de révélateur, indispensable pour faire éclater les affaires au grand jour. De la même façon, les articles du personnage n’ont pas besoin d’être bien longs pour produire un effet retentissant.

Journaliste est-il capable de susciter des vocations de cavalier blanc à la plume agissant comme le bras armé de la justice ? Voire, mais on évitera cependant de mettre ce titre dans les mains des idéalistes du plus jeune âge. Ce tome 1 débute en effet sur une scène à la limite de la luxure crûment démonstrative. Si elle se justifie pleinement, puisque le papier qui en résultera montre bien la détermination et l’absence de compromission du protagoniste, elle suffit à réserver la lecture à un public averti. D’autant que les auteurs n’hésitent pas, avec un dessin réaliste et tumultueux pour mettre en scène les coups de sang et de gueule, à aller assez régulièrement plus loin que la simple suggestion et à dévoiler les charmes de créatures soumises à la volonté de libidineux comparses. Soumissions, voyeurisme, brimades et même suicides, de l’ordinaire en quelque sorte pour le lecteur assidu de manga destiné à un public aguerri et qui apparaît ici comme dépassant le simple prétexte pour attirer l’attention.

Avec ses qualités et ses défauts (mise en place et profil des personnages soignés mais aussi enquêtes parfois vite exécutées et contraste sans nuance entre victimes et racaille en col blanc), Journaliste capte l’attention. Le second et dernier volume est déjà annoncé dans quelques semaines, tant mieux.

Par L. Cirade
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Journaliste
1. Tome 1

  • Currently 1.83/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 1.8/5 (6 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 05/09/2020 à 01:08:27

    Ce manga japonais s'interroge sur l'avenir de la presse à travers un journaliste irrévérencieux qui n'hésite pas à mettre les pieds dans le plat pour dévoiler la vérité. Il est totalement conscient des dérives de son métier. Loin du status quo général, il est prêt à se battre contre une société nippone réellement corrompue par l'argent facile.

    Chaque chapitre de ce manga donne lieu à une enquête dont les tenants seront dévoilés au grand jour par un article de journal. On arrive malheureusement assez vite à une répétition qui ne fait guère avancer la trame générale. On observera cependant une lente montée en puissance notamment au second tome.

    L'intention est louable : remettre au goût du jour un journalisme de qualité. Même en France, on est loin de ce constat. La récente affaire "DSK" en est la parfaite illustration. Pour autant, même si on se sent manipulé par les médias, on a besoin d'eux pour découvrir ce qui se passe à travers le monde. Plus que jamais, la profession de journaliste est utile. Elle peut être également un élément de propagande pour les puissants de ce monde et même des politiques qui peuvent se faire élire président. On ressent parfois de la colère à lire ce manga tant les situations paraissent réalistes et malheureusement indignes.

    J'ai bien aimé les relations attachantes entre le héros journaliste et sa fille. Il y a certes quelques clichés mais la lecture est en général assez rythmée et agréable. Ce manga a un charme et un ton particulier dont l'insatisfaction est le moteur.