Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

The damned 2. Les fils prodigues

21/04/2009 6588 visiteurs 7.0/10 (1 note)

« Il fallait bien festoyer et se réjouir, puisque ton frère que voilà était mort et il est revenu à la vie ; il était perdu et il est retrouvé ! » (Luc, 15 :32).

Les références à la Bible s’accumulent, les malédictions s’amoncèlent et les familles démoniaques trépignent. Le doute n’est plus possible : Eddie est de retour. En bien mauvais état, il va sans dire. Cette fois, le privé a décidé de mettre fin à ses jours. Rien de bien méchant en somme, juste un séjour au purgatoire afin d’en libérer sa mère. Avec un sens un rien singulier de la famille, il laisse son frère s’arranger du cadavre. Voici Morgan contraint de traîner l’encombrant fardeau aux quatre coins de la ville afin d'échapper à quelques entités, surnaturelles et particulièrement entreprenantes, bien décidées à cramer la mortelle dépouille.

La famiglia est à l’honneur chez les damnés ; il ne pouvait en être autrement. L’époque est à la Prohibition et la mafia... endogame. A peine recrute-t-elle au delà du neuvième cercle de l’Enfer. Et Cullen Bunn de s’amuser des contraires : à l’étrange relation amour/haine qu’entretiennent Morgan et Eddie répond le tendre amour filial du parrain cornu pour sa fille. Tout y est parfaitement suggéré, de la distance entre les deux frères, du lourd contentieux qui les sépare aux origines de la tragédie familiale, cette malédiction qui les a frappés à la mort de leur mère. Il leur faudra pourtant faire œuvre commune et se retrouver. Et si le premier tome souffrait d’une trop lente exposition, l’histoire démarre ici en trombe et s’avère rythmée de bout en bout. Le mélange des genres, celui de l’horreur et des detective stories, est explosif ; l’humour, au rendez-vous.

De même, si l’on avait parfois pu regretter le manque de caractérisation des différents protagonistes, Brian Hurtt soigne ici les personnages et particulièrement l’expression de leurs émotions. Il excelle aussi dans les scènes d’action et se signale par une mise en page souvent inventive.

De quoi se réjouir du retour du fils prodigue et satisfaire les amateurs !


>>> Lire aussi la chronique du premier tome : Mort pendant trois jours

Par D. Lemétayer
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

The damned
2. Les fils prodigues

  • Currently 3.24/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.2/5 (17 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.