Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Gil Jourdan 3. La voiture immergée

30/08/2004 17983 visiteurs 8.7/10 (11 notes)

· La voiture immergée - 1960

Inaugurant ses nouveaux bureaux, Gil Jourdan reçoit la visite d'un homme dont l'oncle a bizarrement disparu : on a retrouvé sa voiture mais pas son corps. De plus son neveu ayant constaté que les oeuvres d'art appartenant à son oncle ont été remplacées par des faux, il fait appel à notre équipe pour connaître la vérité.
L'enquête emmènera Gil et Libellule, aidés par Crouton, sur les lieux de la disparition mais ils se feront eux aussi prendre au piège de la marée qui fut fatale à l'oncle disparu. De retour à Paris, ils trouveront le coupable et apporteront à leur client l'explication demandée.




3e album de la série, l’histoire remet en scène les personnages que nous avions découverts lors des 2 premiers tomes à savoir Gil Jourdan, détective privé, Libellule, son adjoint ancien repris de justice et Queue de Cerise, la secrétaire. On y retrouve également l’ineffable inspecteur Crouton qui prendra ici une part plus importante dans l’histoire.

Au vu du résumé, on peut s’attendre à une enquête policière banale mais ce serait faire injure au talent de conteur de Tillieux. En effet, l’histoire subit de multiples rebondissements et quelques scènes marquantes, la poursuite sur les toits ou la traversée de ce bras de mer notamment.

L’humour y est évidemment omniprésent, surtout lors des affrontements verbaux entre Libellule et Crouton, de même que cet esprit pince-sans-rire dont font preuve Gil Jourdan et Queue-de-Cerise.
Néanmoins le point fort de cette série reste l’atmosphère que Tillieux arrive à rendre, quel que soit le décor. Que ce soient les quartiers lugubres ou les petits ports de pêche, on a l’impression de s’y trouver, l’art de trouver le détail qui fait la différence.

La séquence sur l’île est un morceau de bravoure, nos trois amis sont complètement isolés et cherchent une explication à la disparition de l’homme à la voiture immergée. La promenade qui commence sous les meilleurs auspices permet de trouver quelques indices importants mais inutilisables à ce moment, le tout agrémenté d’une séquence hilarante et d’un fou-rire mémorable de Libellule.

Le côté inquiétant vient également de cette formidable case en contre-plongée où l’on voit les 3 héros dans la tour et assis sur une poutre, invisible, l’homme à la cagoule noire… Ce sera sa seule apparition dans cette séquence et pourtant il a avec lui un élément de la solution, au lecteur d’y être attentif.

C’est un point fort du scénario que de faire découvrir l’enquête au lecteur en même temps que celle-ci avance, on ne sait pas qui est le coupable mais les indices sont distillés au fur et à mesure, la solution finale ne servant au fond qu’à les assembler.

Le retour vers la terre ne se passera pas comme prévu et nos amis manqueront de peu de se faire prendre au piège de la marée montante, scène capitale permettant de comprendre ce qui s’est passé et d’une intensité rare…un grand moment.
De retour sur la terre ferme, l’enquête continue…

Les 2 premiers albums ayant mis les protagonistes de la série en place, on peut maintenant s’attarder sur leurs comportements respectifs, chacun ayant sa propre personnalité.

Gil Jourdan, le héros principal, un peu froid et distant, énergique et intelligent, est la partie réfléchie du trio.
Libellule, personnage haut en couleur est doté d’un sens de l’humour « hénaurme » même si pas toujours de bon goût et fait le désespoir de ses partenaires. Son courage n’est néanmoins pas à mettre en doute même s’il l’affiche de façon moins évidente que Jourdan.
Crouton enfin, petit inspecteur effacé malgré un physique « remarquable », participe aux enquêtes en apportant son sens de la déduction et son talent de policier. Comme le dit Jourdan, « Crouton est un farfelu mais reste un bon flic ».

L’amitié qui est née entre ces 3 hommes ne sera jamais prise en défaut, chacun apportant sa pierre à l’édifice et leurs talents étant complémentaires.

Le tout forme un ensemble étonnamment homogène, qui fonctionne bien, les moments de suspense alternant avec les moments de franche rigolade. Si on y ajoute les décors précis, les voitures omniprésentes chez Tillieux et un rythme bien soutenu, on obtient un des albums les mieux construits de la série, proposant tous les éléments récurrents que l’on retrouvera dans toute la série.

Pour sa construction, son scénario, son découpage, les ambiances étonnantes de justesse et le plaisir certain que l’on prend à sa lecture, La voiture immergée est un petit bijou du 9e art qui mérite certainement une lecture attentive.

Par M.Guislain
Moyenne des chroniqueurs
8.7

Informations sur l'album

Gil Jourdan
3. La voiture immergée

  • Currently 4.63/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.6/5 (128 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    brainback Le 13/11/2015 à 18:56:07

    Tillieux était un maître des ambiances. Clairs-obscurs nocturnes, à la limite de l’expressionnisme, atmosphère bretonne froide et humide, chaleur des intérieurs... Il y a tout son art dans cet album exceptionnel. Mon préféré avec les Cargos du Crépuscules et Surboum pour 4 Roues.

    minot Le 04/05/2015 à 14:43:18

    La série monte encore en régime avec cet opus de haute volée. Un scénario particulièrement bien pensé, des dessins en nette amélioration et surtout une ambiance à couper le souffle : les scènes nocturnes dans la tempête bretonne, l'exploration des ruines du château, les déambulations de nos héros dans les quartiers populaires glauques de Londres ou de Paris, la voiture prise au piège par la marée ... tout cela est assez saisissant.
    Assurément l'un des albums-phares de la série.

    pouetepremier Le 13/04/2015 à 18:37:07

    un mot : Indispensable
    cette Bd est un vrai court de BD a elle toute seule. J'ai lu tout Tillieux (lol): Comme beaucoup d'avis, c'est le le meilleur

    mrpitoff Le 07/11/2009 à 07:30:29

    Pour ceux qui ont une EO : la couleur bleue de la HK 500 dans la tempête...Je craque complètement. L'impression est telle que cette voiture perce le papier.

    Ma remarque est peut être un peu sotte... Mais franchement, quand pourrons nous retrouver ce type d'impression ???

    voltaire Le 17/02/2008 à 00:34:59

    Premier chef d'oeuvre d'une longue série.
    Nous sommes en Bretagne, au Pas-du-Malin, un château -la Tour du Joyeux Chevalier- fait office de Mont St Michel local avec là aussi une marée qui remonte au galop. Et qui peut être mortel pour le voyageur égaré.
    C'est justement sur un drame de cet accabit qu'enquête Gil et ses complices.
    On se souviendra longtemps des ciels noirs, des eaux verdâtres et des pluies interminables du Morbihan sous la plume de Tillieux.
    A l'heure où le moindre demi succès de librairie est exploité au cinéma comment se fait-il qu'un producteur ne se soit pas donné les moyens de nous montrer cette aventure sur pellicule (avec les costumes et dcors de l'époque, j'insiste !)

    LaurentM Le 04/10/2005 à 11:51:08

    Maurice Tillieux atteint ici un véritable sommet. Dès la première page, la description du Pas-du-Malin (le passage du Goix dans la réalité) est un petit chef d'oeuvre de pittoresque. Mais l'album ne se résume pas dans cette si belle introduction, car l'intrigue qui suit est digne du meilleur polar, simple et percutante. Et le dessin de Tillieux, toujours très à l'aise pour camper les quartiers populaires, est d'une redoutable efficacité. Enfin, cerise sur le gâteau, le duo humoristique Libellule-Crouton agrémente la lecture de cette oeuvre maîtresse. A lire absolument !

    julio 17 Le 05/07/2004 à 19:40:56

    Sans aucun doute le meilleur album de la série tant au point de vue de l'ambiance se dégageant des décors que du scénario. Dans cet album, Tillieux résume tout son talent consistant à créer une atmosphère qui sent bon la nostalgie des années 50-60.