Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le petit homme Histoires courtes, 1980-95

09/04/2009 6711 visiteurs 6.3/10 (4 notes)

J amais deux sans trois. Quand il s’agit de rééditer avec talent les travaux de Seth et de Joe Matt, il est difficile de résister à la tentation d’en faire de même avec le troisième larron de la bande, surtout quand il s’avère aussi doué que ses illustres compères. La parution du Petit homme – Histoires courtes 1980-95 au sein de la remarquable collection Outsider est ainsi l’occasion rêvée de découvrir ou de redécouvrir Chester Brown (Louis Riel...), l’autre grande figure de la scène indépendante canadienne.

Brown s’est d’abord fait connaître avec sa série de mini-comics Yummy Fur avant de rencontrer le succès avec le personnage satirique d’Ed le Clown. Mais c’est en signant le Play-Boy puis sa grande œuvre, Je ne t’ai jamais aimé, qu’il devait s’imposer comme l’un des maîtres de l’autobiographie fictionnelle. Sa capacité à rendre passionnantes les péripéties les plus ordinaires, à prendre de la distance avec son sujet et ses personnages tout en conservant une certaine proximité, est l'une de ses grandes forces. Son écriture tout en retenue se montre étrangement impudique, poétique et familière. Le dessin est aussi dépouillé que le style est précis.

Le recueil, que composent quelques vingt-sept histoires, forme un récit relevant tant de l’intime que du surréaliste. Rarement l’expression du quotidien ne s'est faite aussi étrange et fascinante. La présentation chronologique ajoute à l’intérêt de l’ouvrage et témoigne de l’évidente progression de l’auteur. Les fantasmagories super-héroïques, l’évocation des premiers émois, de la solitude et de l’ennui, laissent place à un sens clinique de l’observation. Beaucoup d’honnêteté, de sobriété, mais aussi d'humour dans cette mise en scène du moi. Peu de cases ou de dialogues, une narration à l’économie sans sentimentalisme et pourtant chargée d’une grande puissance émotionnelle. Jamais l'austérité n'avait paru si réjouissante : du grand art !

Par D. Lemétayer
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

Le petit homme
Histoires courtes, 1980-95

  • Currently 3.26/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (19 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.