Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

M aître Orgon veut marier sa fille Silvia au jeune seigneur Dorante. Capricieuse, la progéniture demande à son père de pouvoir échanger sa place avec sa coiffeuse Lisette afin de pouvoir étudier son futur époux à loisir. Le vieil homme accepte, se gardant bien de dévoiler à sa chère enfant que, de son côté, le prétendant a également décidé de se glisser dans la peau de son valet.

Au tour de Marivaux d'être adapté en bande dessinée, sous le pinceau de Florent Humbert. Le Jeu de l'amour et du hasard reprend les thèmes chers à l'auteur, à savoir les relations amoureuses et les rapports entre maîtres et valets. La mise en scène théâtrale plonge le lecteur dans la salle obscure, en spectateur de ce qui se déroule sur une vieille scène de bois et l'entraîne sans difficulté jusqu'au dénouement attendu.

Le graphisme possède un caractère bien trempé. Les personnages aux nez bien trop longs semblent porter des masques, chargés de camoufler leur identité. Le grotesque est omniprésent, comme attendu dans une comédie d'époque. Si les mouvements exagérés rendent la lecture amusante, certaines scènes sont déplacées. Ainsi, voir le père et le fils comploter en se cachant sous la table alors que la maison est vide, tout comme le spectacle d'une jeune fille de bonne famille se roulant par terre et tentant de se cacher sous le tapis du salon, sont autant de passages qui frôlent le ridicule. Les cabrioles d'ordinaire réservées à Arlequin, sont également exécutées par les autres protagonistes, dont les nobles, supposés faire preuve d'une certaine retenue du fait de leur rang.

En dehors de ces comportements abracadabrants, les petits éléments glissés ça et là dans les cases, comme les statues changeant de posture ou les chérubins distribuant l'amour, donnent un charme supplémentaire à l'intrigue principale. Les traits arrondis et les couleurs chaudes apportent une dose de joie et de vie supplémentaire à ces jeux de l'amour et du hasard.

Les textes, très fidèles, s'intègrent bien à la bande dessinée et les amateurs des pièces d'époque retrouveront les écrits de Marivaux avec plaisir. Ceux qui ne connaitraient pas encore ce grand auteur pourront le découvrir sous couvert d'un graphisme agréable et original et d'une mise en scène digne d'une pièce de théâtre.

Par E. Flandin
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Le jeu de l'amour et du hasard

  • Currently 2.36/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.4/5 (14 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.