Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

Le Pil 2. Le Calice d'Adula

01/09/2003 9552 visiteurs 3.7/10 (3 notes)

A près une terrible bataille les Qrohrs ont détruit l’œil de Sirrah et le Pil, seule ressource céréalière qui permet d’insuffler sagesse et paix aux habitants de Gernohr. Cependant un autre oeil de Sirrah repose au sein de la mythique cité de Trezenghor. C’est ainsi que Jade et Roquette vont partir à la recherche de l’œil afin d’assurer l’avenir de leur peuple.



Après un début plutôt difficile, cette série semble devenir meilleure à chaque album. Dans le premier opus de cette série (prévue en 5 albums), le scénario était relativement dense . Un surplus d'informations délivrées un peu n'importe comment empêchait une bonne compréhension de l'histoire. Par contre dans ce deuxième album on remarque tout de suite que le scénario est beaucoup mieux maîtrisé. Olivier Taïeb semble avoir privilégié une histoire plus dynamique, la rendant ainsi moins ennuyeuse et plus compréhensible.



Les personnages sont un des points forts de cette série. Jade et Roquette, les deux héroïnes, ont certes une plastique des plus avantageuse mais également un caractère totalement différent l’une de l’autre. Dès le départ, on s’aperçoit de la rivalité existant entre ces deux sœurs sans pour autant occulter le lien familial qui les unies. On remarque également qu’elles évoluent d’un album sur l’autre. Dans « l’œil de Sirrah », Jade et Roquette ont encore un caractère de fillette insouciante. Dans ce deuxième tome, elles deviennent plus matures, prenant vraiment conscience des enjeux de leur quête. Mais on peut tout de même se demander si elles ne sont pas devenues mature trop rapidement ?



On note une réelle évolution du dessin de Matrix entre ces deux albums. Son trait semble plus sûr et mieux maîtrisé. La mise en couleurs joue aussi un rôle important dans cette impression d’amélioration. Dans « l’œil de Sirrah », elle était nettement trop chargée à certains moments.



Dans « le calice d'Adula », celle de Brigitte REBOUX est plus efficace et met davantage en valeur le dessin. Le lecteur peut ainsi savourer les détails et des jeux d’ombre et de lumière plus réussis.



Ce deuxième opus nous emmène dans un monde bien plus maîtrisé et intrigant, qui donne vraiment envie d'en savoir davantage sur cette série.

Par Christophe C.
Moyenne des chroniqueurs
3.7

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.