Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

La nef des fous 7. Terminus

19/02/2009 10036 visiteurs 7.7/10 (7 notes)

L a clé de l'énigme est proche. Dans les entrailles de la Nef, le Roi Clément s'apprête à faire une découverte primordiale. Le Grand Coordinateur n'a toujours pas retrouvé la mémoire et ne peut croire qu'il a réalisé les actes qu'on lui attribue. Baltimore et son supérieur, quant à eux, sont sur le point de faire de graves révélations à la Reine. En surface, Arthur et Chlorenthe se rapprochent inexorablement de la capsule qui leur permettra de retourner sur la Nef.

Pour ce dernier opus d'une série qu'il aura mis près de dix-sept ans à réaliser, Turf choisit la sobriété, le noir et une figure énigmatique propice au mystère. Le livre s'ouvre théâtralement sur un prologue, contribuant à accentuer l'effervescence chez le lecteur en retardant encore l'instant de vérité.

Le défi consiste ici à clore toutes les histoires en cours sans pour autant sacrifier la fluidité du récit. Les codes de la BD sont encore détournés par l'habile artiste, qui manipule notamment la case et son contour. Ces jeux sont, de façon regrettable, moins développés que dans de précédents volumes, mais leur présence permet tout de même à la série de conserver sa cohérence graphique. Nul doute que l'auteur a voulu par dessus tout mener à bien son intrigue plutôt que de trop privilégier son goût pour les constructions sophistiquées. Cet enjeu au moins est pleinement atteint. Aucun individu n'est oublié et les différents fils déroulés au cours des tomes se rejoignent finalement en une pelote ordonnée avant le mot "fin", sans qu'aucun élément ne vienne perturber l'harmonie générale.

Le récit ne souffre pas de la nécessité d'achever l'aventure en respectant une pagination traditionnelle : il est fluide, sans accroc, conforme à l'habitude. Le seul petit point d'ombre vient de la passivité avec laquelle le roi subit les confessions relatives au secret de la Nef. En grand magicien de la bande dessinée, Turf a heureusement su trouver un angle d'attaque original, rythmé par de petites saynètes burlesques, pour conserver l'attention et l'intérêt du lecteur. Les toutes dernières pages, qui mettent au premier plan des personnages jusqu'alors secondaires, confèrent de façon étonnante une nouvelle dimension à l'œuvre à quelques phrases de l'ultime révérence.

La Nef des fous se clôt comme elle a commencé : en conte fantastique et coloré. Ainsi se termine une des séries phares du neuvième art, aussi astucieusement qu'elle vait commencé. La fin est à la hauteur des attentes, les fans ne seront pas déçus. Sauf peut-être par ce petit mot de trois lettres qui annonce qu'une fois l'album refermé les habitants de la Nef poursuivront leur chemin loin de leurs regards.

Par E. Flandin
Moyenne des chroniqueurs
7.7

Informations sur l'album

La nef des fous
7. Terminus

  • Currently 4.27/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (112 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    minot Le 18/03/2017 à 14:12:22

    Tout est bien qui finit bien ! La série se termine avec cet ultime opus, qui lève habilement le voile sur les énigmes formées dans les albums antérieurs. L'explication sur la raison de LA NEF DES FOUS est crédible et nullement décevante. Si cet épisode est un peu moins loufoque et burlesque que les précédents (il faut expliquer le pourquoi du comment, en sacrifiant quelques effets comiques), il n'en demeure néanmoins pas moins satisfaisant, notamment graphiquement, avec un dessin toujours autant éblouissant.
    Une série au final d'une grande inventivité, avec des personnages attachants et un univers onirique complètement foldingue.

    Kessy. Alternativ Le 23/08/2015 à 21:46:46

    (Commentaire pour la série ) Histoire très simple mais dans un univers inventif ,des personnages hauts en couleurs et une ambiance singulière ,voilà ce qui fait rentrer cette série de l’âge d’or de Delcourt dans mon Panthéon personnel de la B.D. ... Je n’accroche pas trop au dessin mais il y a au final de très belles planches avec une bonne atmosphère..... On se laisse emporter dans cet univers mécanique de toute beauté... 16/20