Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L'enfant de l'orage / Le prince de l'orage 3. Où portent les courants

12/02/2009 8681 visiteurs 6.0/10 (2 notes)

T andis qu'une guerre sanglante a éclaté à Medillium, Laïth, toujours en quête de ses origines, se dirige vers Nâmo à l'insu de tous. L'accueil sur place est loin d'être amical, et voilà le garçon qui tombe sous le joug des autorités. De son côté, la bande de copains d'enfance tente de suivre les traces du jeune héros. Les rencontres qu'ils font ne leur sont guère favorables. Leur sort à tous apparaît quelque peu désespéré. Heureusement, pour Laïth et ses compagnons, le destin veille.

Ce troisième tome, qui marque la fin du premier cycle de la série, est construit selon un rythme effréné. Les querelles entre peuples, entre individus, ainsi que les conflits intérieurs bouillonnent et ne semblent pas pouvoir atteindre de trêve. La solitude s'étend sur tous les protagonistes, amis ou ennemis, tant chacun suit tête baissée sa quête personnelle, parfois au mépris de tout. Les sacrifices sont importants d'un côté comme de l'autre, donnant un ton plus grave à l'histoire.

Une fois mises de côté quelques petites maladresses graphiques, il reste peu à redire. Le style est constant par rapport aux débuts, le trait de Didier Poli est toujours aussi expressif, donnant une dimension bien réelle, humaine, aux personnages. Les couleurs sont bien choisies, plongeant dans les diverses ambiances. La dominance de tons sombres accompagne la noirceur du récit.

Ce joli conte est toujours aussi attrayant, ses héros attachants. Les auteurs n'épargnent pas les adolescents, qui doivent apprendre à grandir avant l'heure. La dimension dramatique augmente de façon constante sur les trois tomes, tournant le dos à l'aspect mignon et innocent qui caractérisait les premiers albums. La fin de cycle approchant, les révélations quant aux origines de Laïth viennent presque trop facilement, d'une seule traite, donnant l'impression que les auteurs ont voulu absolument placer ces éléments dans le tome, sans pour autant réussir à les intégrer en souplesse.

Achever un cycle n'est pas pour autant clore une histoire et le jeune garçon et ses amis ne sont pas au bout de leurs peines. Cet opus est le théâtre de changements nombreux et importants, pour le monde comme pour Laïth. Les indices ouvrant la seconde partie de la série laissent présager de nombreux rebondissements à venir, et d'un passage douloureux à l'âge adulte pour l'enfant de l'orage.

Lire la chronique du tome 2

Lire la chronique du tome 1

Par E. Flandin
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

L'enfant de l'orage / Le prince de l'orage
3. Où portent les courants

  • Currently 3.30/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (54 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.