Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe

A lbert est un employé modèle. Par « modèle », il faut comprendre quelqu’un qui n’arrive jamais en retard, qui ne fait jamais de vagues et qui ne demande jamais d’augmentation. Sa vie est réglée comme du papier à musique et ne laisse aucune place à l’imprévu ou à la fantaisie. Un jour pourtant, un grain de sable vient perturber son existence si monotone : les pilules qu’il a l’habitude de prendre chaque matin ne sont plus vendues en pharmacie. Un événement somme toute anodin mais qui va bouleverser son quotidien. Pour le pire ou pour le meilleur ?

Les premières pages d'Albert le magnifique font immédiatement penser à 1984 de Georges Orwell ou à Brazil de Terry Gilliam. Albert évolue dans une société bureaucratisée à l’extrême dans laquelle chaque faux pas est instantanément sanctionné. Sa lente transformation (en dire plus dénaturerait le récit) est suivie tout au long d’une dizaine de chapitres. Même si le rire n’est pas présent à chaque coin de page, les situations sont bien souvent amusantes. Daniel Blancou pratique un humour absurde et loufoque et élabore un scénario dont le thème n’est finalement pas si éloigné de celui de son premier album, Le roi de la savane.

Quelques bonus, sous forme de fausses petites annonces, viennent compléter un sympathique petit ouvrage qui se déguste comme un pot de miel.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Albert le magnifique

  • Currently 2.80/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.8/5 (5 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Erik67 Le 03/09/2021 à 11:21:28

    Cela aurait pû être un album intéressant si on avait pas viré dans une espèce de fantastique qui ne prend pas. Nous avions un homme qui tente désespéremment de ne pas perdre son travail et d'accepter toutes les compromissions face à son implaccable employeur. Cependant, à force de se dévaluer, il ne devient plus un homme mais un animal sauvage.

    Nous avons sans doute droit à une espèce d'allégorie sociale sur le monde du travail. Etre un employé ponctuel, productif, discret et sans initiative ne paye pas toujours. Le modèle d'une société écologique en prend également pour son grade. L'auteur a des idées mais c'est encore maladroit dans la façon de les exprimer. Il est dommage de virer à l'absurde sur une aussi bonne idée de départ.