Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Mister Hollywood 1. Boulevard des illusions

05/02/2009 5867 visiteurs 5.3/10 (3 notes)

O rson Wells, jeune scénariste prometteur, originaire du New Jersey, se voit proposer par son professeur d’écriture, une première expérience auprès d’un producteur hollywoodien.
Le jeune homme, naïf, asthmatique, multi-phobique, hypocondriaque et sujet à des crises d’anxiété (la liste est longue !), est persuadé de rencontrer facilement le succès dans la capitale du cinéma. Mais il va découvrir un milieu où il vaut mieux se méfier des lumières trop vives pour ne pas se brûler les ailes.
Sexe, drogue et scenarii de série B semblent pourtant constituer le passage obligé vers la réussite.

Gihef, habituellement au dessin de séries d’action (Enchaînés, Haute sécurité) passe pour la première fois à l’écriture et aborde un sujet qui le passionne : le cinéma. Passion c’est un euphémisme, car l'auteur prend plaisir à distiller tout au long de l’album de nombreuses anecdotes et références permettant de mieux plonger le lecteur dans l’ambiance sordide d’Hollywood et de ses coulisses. Il est d’ailleurs conseillé de se référer régulièrement au glossaire présent en fin d’album pour mieux appréhender certains passages. Il est dommage que certaines situations et personnages soient trop typés et convenus (ainsi les clichés du producteur juif, de la starlette blonde et dépressive, ou du scénariste drogué aux amphétamines pourraient agacer). Le récit reste cependant cohérent et monte progressivement en puissance à mesure de la descente aux enfers du personnage. Enfin, l'accélération presque incontrôlée des événements dans la dernière partie de l’album fait regretter que les idées de départ n’aient pas été mieux exploitées. Le dessin classique et détaillé d’Eric Lenaerts, relevé par une mise en couleur assez vive, est agrémenté de nombreux clins d’œil (les arrières plans sont riches en affiches de films et en figurants rappelant des acteurs et actrices célèbres) et permet une lecture claire et fluide.

Ce premier tome d’introduction donne le ton et de nombreuses ouvertures sur les histoires à venir (un des tomes devrait être un polar). La série est ambitieuse puisque l’écriture du second tome est en cours de finalisation et les auteurs ont déjà des idées pour les trois suivants. Les amateurs de comédies, de cancans hollywoodiens et de presse à scandales, y trouveront leur compte. L’intrigue devra cependant gagner en épaisseur et les thèmes suffisamment se renouveler pour conquérir un plus large public.

Par C. Georgin
Moyenne des chroniqueurs
5.3

Informations sur l'album

Mister Hollywood
1. Boulevard des illusions

  • Currently 3.45/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.5/5 (60 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    cachou Le 06/12/2009 à 21:02:38

    Je viens de finir de lire cet album, et je le trouve très réaliste et très triste, très bien écrit avec un joli dessin.

    Orson Wells est un jeune gars qui tente de sefaire une place parmis les grands scfénariste Holywoodiens, mais il vas vite se rendre à l'évidence que beaucoup de choses sont factices.