Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Salamandre 1. Hiroshima

26/01/2009 8024 visiteurs 4.0/10 (1 note)

E n 1830, après des siècles de guerres occultes, les magiciens se sont révélés au reste de l'Humanité et ont instauré la paix en échange de leurs services pour aider les différents gouvernements à faire face aux catastrophes naturelles par exemple, mais en refusant d'intervenir dans leurs affaires internes. Ceux qui ont refusé ont été bannis ou exilés dans une autre réalité. Deux siècles plus tard, la situation a perdu de son idéal, les gouvernants reprochent aux Initiés leur inaction face au chômage et aux difficultés économiques. De leur côté, les exilés sont sur le point de revenir et ne souhaitent qu'une chose : prendre leur revanche. La guerre semble inévitable. Ezane Watkins, magicienne du 36e cercle pourra-t-elle empêcher le chaos de s'installer ?

Un récit fantastique aux éditions du Lombard ! Le fait est rare pour cet éditeur peu coutumier du genre. Cette trilogie imaginée par Thomas Cheilna et illustrée par Dimitri Armand se veut novatrice et semble vouloir se démarquer significativement de ses prédécesseurs. D'ordinaire, les histoires de magiciens, d'anges ou de vampires sont basées sur les exploits individuels des héros, les populations jouant alors un rôle de spectateur. Ici, les deux jeunes auteurs ont imaginé un monde où l'équilibre en place repose sur la collaboration des différents acteurs. Une fois ce pacte rompu, la guerre risque d'éclater.

Hiroshima
, premier tome de la Salamandre, se révèle très vite décevant. A vouloir créer un univers très riche, très dense avec de nombreux groupes gravissant autour des personnages principaux, les auteurs en ont trop fait. Ce qui peut sembler paradoxal car d'ordinaire les reproches concernant ce genre vont aux albums trop simplistes, pas assez développés. Ici, le lecteur se perd face à cette histoire compliquée où les différentes forces en présence se mélangent sans qu'il soit possible de les distinguer clairement. Les nombreux protagonistes ne sont pas suffisamment identifiables et brouillent le propos. Le découpage, volontairement rythmé, est dès lors perçu comme agressif et une seconde lecture s'avère nécessaire pour tenter de démêler l'intrigue. Trop d'éléments ont été mis en avant dans ce scénario si recherché, plus de linéarité et de simplicité aurait été souhaitable pour éviter d'en perdre le fil conducteur. Le rôle d'Ezane, personnage principal, est flou et le combat dans lequel elle est impliquée ne fait que contribuer à compliquer les relations entre les différentes forces en présence.

La partie graphique assurée par Dimitri Armand joue parfaitement son rôle dans ce récit fantastique. Son style est fin, aéré avec une mention particulière pour les personnages qui possèdent une certaine allure, une certaines prestance dans les cases, grâce à des proportions bien respectées. De son côté, Jérôme Maffre orchestre une mise en couleur adaptée aux lieux et en adéquation avec les acteurs présents. Il enchaîne ainsi les atmosphères froides et sombres avec des ambiances chaudes et lumineuses. Mais, in fine, ces changements de tons s'avèrent trop nombreux et rendent un ensemble qui manque quelque peu de cohérence.

Avec un tome trop dense, compliqué et difficile à appréhender, la Salamandre n'est pas convaincant. C'est regrettable car les efforts conjoints de l'éditeur, pour cette initiative, et des auteurs pour leur souhait de renouveler le genre en proposant une histoire différente des précédentes productions, sont louables. Espérons que la suite sera plus accessible.

Par D. Ollivier
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Salamandre
1. Hiroshima

  • Currently 2.31/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.3/5 (36 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.