Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Lanfeust des Étoiles 8. Le sang des comètes

19/01/2009 12931 visiteurs 6.0/10 (4 notes)

P ourchassés, trahis, considérés comme des fugitifs, Lanfeust et ses amis doivent trouver un moyen de transport discret pour rallier Merrion et combattre le prince Delhu. Ce dernier profite de cette situation où nul ne peut plus s'opposer à lui pour asseoir sa suprématie et installer sa tyrannie. Les aventuriers de Troys, bons ou méchants, n'ont pas encore dit leur dernier mot. Thanos entend bien faire parler de lui et participer au dernier acte de cette pièce, tandis que nos amis s'offrent une croisière en attendant de sauver la galaxie.

La parution d'un nouvel album de Lanfeust continue d'être un évènement. L'attente, du côté des fans comme de ses détracteurs, à l'heure de la conclusion de cette seconde histoire était grande. Pour chacun, une question identique : quel sort Christophe Arleston allait réserver à ses héros et surtout comment comptait-il conclure cette aventure

Après un premier cycle très réussi et étant parvenu à attirer un large public, y compris parmi les lecteurs les moins enclins à s'intéresser à l'héroic-fantasy. L'idée d'une suite faisait figure d'un pari risqué, même si le postulat selon lequelle la magie est apparue sur Troy à la suite d'une expérience extraterrestre plaçait la série sous de prometteuses auspices. Les tomes se sont enchaînés avec plus ou moins de réussite, parfois décevants, parfois novateurs et riches d'idées nouvelles, comme celle de créer un paradoxe temporelle entre nos héros.

Le Sang des Comètes reste, indéniablement, fidèle à l'esprit de la série, continuant d'exploiter les éléments qui en ont fait le succès. Le caractère impulsif de la très sexy Cixi lui permet immanquablement de se tirer de toutes les situations, mais sa relation avec Lanfeust semble pourtant sur le déclin. La jeune femme endosse un rôle qu'elle n'imaginait jamais jouer un jour, celui de mère, et elle entend bien le remplir pleinement. Son fils passe au second plan alors qu'il faisait partie intégrante de l'intrigue et du plan de Thanos pour combattre son ennemi juré. Arleston semble avoir décidé, pour conclure son cycle, de recentrer son récit sur les personnages principaux après les errements des tomes précédents. Hébus, immuable, assure ce que l'on attend de lui, toujours aussi grossier, son humour faisant mouche à chaque fois. Il est le compagnon de route idéal, toujours là, faisant le spectacle. La déception vient du personnage de Lanfeust qui apparaît plus spectateur qu'acteur dans ce dernier acte où seul Thanos rempli pleinement son rôle, celui d'authentique méchant de service. Cette mise en retrait du personnage principal aboutit à un final sans envergure, presque grotesque. La confrontation finale tant attendue se révèle n'être qu'un pétard mouillé. Le Sang des Comètes souffre du manque de ce souffle épique et chevaleresque qui prévalait, entre deux traits d'humour, dans Lanfeust de Troy.

Si les trouvailles scnéaristiques peuvent être goutées de manière variable, le dessin de Tarquin est lui placé sous le signe de la constance et constitue l'élément stabilisateur de la série. Il sait croquer aussi habilement les formes généreuses d'une Cixi que les combats entre Lanfeust et Thanos ou les colères célèbres d'Hébus.

Moins accrocheur que les tomes qui jalonnaient le premier cycle, Le Sang des Comètes clôt le second en atteignant son objectif : divertir. Une suite ? Elle programmée. Reste à savoir si l'imagination d'Arleston sera capable de surprendre encore pour faire vivre de nouvelles aventures à sa petite troupe.

Par D. Ollivier
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Lanfeust des Étoiles
8. Le sang des comètes

  • Currently 2.86/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.9/5 (178 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    Fantasy30 Le 18/11/2013 à 22:20:20

    Avis pour l'ensemble de la série:
    Si vous avez aimé Lanfeust de Troy vous aimerez cette série.
    Elle est un ton en-dessous mais se laisse découvrir avec des dessins sympas et un scénario qui laisse à désirer...
    Mais bon, ça reste malgré tout de l'HF de bonne qualité.
    Pas indispensable.
    6/10

    Hugui Le 14/11/2010 à 17:07:16

    La fin de cet opus ne mérite ni excès d'honneur ni excès d'outrage. D'abord le dessin est toujours aussi attrayant avec des personnages bien caricaturés et des décors à la hauteur. Certes l'histoire ne surprend plus mais la fin de ce cycle avec la pirouette finale où le méchant devient tout à fait inoffensif est amusante et prend à contre pied la bataille homérique que l'on aurait pu attendre. Et puis ce n'est finalement pas le happy end attendu. Bref même si on le lit un peu par habitude et pour compléter la série, on ne s'ennuie pas et ça repose entre deux bd plus ambitieuses. Du travail de bon artisan.

    yopla Le 23/01/2010 à 16:40:42

    Bon le calvaire de lanfeust es étoiles prend ENFIN fin !
    Il n'y a pas grand chose à rajouter la dessus, quelques gags assez rigolos, une fin qui bien que ridicule a quand même le mérite d'en être vraiment une .
    J'espere que le prochain cycle (lanfeust odyssey) en 2 tomes effacera le ressenti de cette série des étoiles.
    C'est en tous cas tout le mal que je leur souhaite.

    jason mcphallus Le 20/02/2009 à 14:44:18

    tout simplement ridicule! la fin nous laisse sur la notre (de faim) on aurait pu esperer quelque chose qui vaudrait d'acheter cet album mais là je crois que tout le monde est énormément déçu de la tournure qu'a pri le scénario! En s'arrêtant au tome7 ils auraient fait un geste pour les fans mais bon faisant leur bonheur ils se devaient de terminer la série!

    Muxubat Le 02/01/2009 à 19:48:15

    Et bien voilà, ce huitième opus de Lanfeust de Etoiles clôt le cycle dans la droite ligne de son commencement. Poursuite, baston, boutade! Ce n'est pas vraiment une surprise, d'aucuns reprocheront même que c'est répétitif (et ils ont tout à fait raison), mais je ne pense pas que les auteurs aient eu d'autres prétentions que celle de distraire sur un modèle qui a beaucoup plu. Aussi, je reconnais bien volontiers que la lecture fut pour moi divertissante d'autant que le dessin est toujours aussi agréable et pétillant. Bon, de là à envisager un troisième cycle sur les mêmes bases, peut-être pas...