Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Rouge bonbon

24/11/2008 11164 visiteurs 5.0/10 (1 note)

R egards en arrière, passages à vide, désir d’enfants, envie de disparaître, désillusions, métamorphoses du jour au lendemain, disputes et trahisons, minces lueurs d’espoir forment le propos des dix-huit saynettes proposées par Kiriko Nananan.

Encore une fois, l’auteure de Blue et Everyday explore les chemins tortueux du cœur et des sentiments écorchés comme autant de blessures ouvertes ou mal cicatrisées. Dans Rouge bonbon, des idylles prennent fin, d’autres n’aboutissent qu’à des impasses, certains passent comme l’été, laissant un souvenir doux-amer. Toutes engendrent la frustration. Sur le même mode narratif qu’Amours blessantes , la mangaka livre des instantanés crus, sans concession et éloquents. Pourtant, malgré la diversité des situations, la succesion, sans pause ni développement, de ces très courts récits laisse l’impression de tourner en rond et de relire la même histoire avec une légère variante. Par ailleurs, côté graphisme, l’élégance du trait fin qui avait conquis dans Blue a cédé la place à un coup de crayon pus gras, plus marqué. Ne s’embarassant d’aucun raffinement et particulièrement dépouillé, il ne parvient cependant pas à véhiculer la force qu’on pourrait en attendre.

Manquant de souffle, cet album s’avère finalement décevant. Dommage.

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Rouge bonbon

  • Currently 2.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 2.0/5 (9 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.