Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Lancelot (Istin/Peru/Alexe) 1. Claudas des Terres Désertes

21/11/2008 19701 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

A bandonnant son royaume envahi par le seigneur Claudas, Ban de Benoïc fuit avec son épouse, son héritier et son serviteur Pharien, espérant trouver du secours auprès du roi Arthur ou de Merlin. Poursuivis, le roi meurt enlisé, tandis que sa femme parvient jusqu'à un lac. Un esprit de l’eau en surgit qui emporte l’enfant, la laissant le cœur brisé. Pharien, lui, est capturé et devient, en apparence, un fidèle vassal de Claudas qui asseoit son pouvoir sur la région. Loin, dans un monde inaccessible, Viviane, la dame du Lac, élève, sous le nom de Galaad, le rejeton de Ban. La prophétie affirme qu’il est le chevalier qu’attendent les Bretons. Et ce malgré son sexe. Car bien que l’enfant soit une fille, il rencontrera un jour son destin…

Jean-Luc Istin (Le Cinquième évangile, Les Druides, Le Grimoire de féérie, Merlin, etc.) orne la collection Soleil Celtic qu’il dirige d’une nouvelle série empruntant de nouveau à la geste de la Table Ronde. S’imaginer que le scénariste reprend simplement la trame d’une légende bien connue largement réécrite à l’époque de l’amour courtois, serait mal le connaître. En effet, il s’approprie le personnage et fait de Lancelot, le prestigieux chevalier serviteur d’Arthur et Guenièvre, une femme. Néanmoins, hormis le fait de changer les attributs traditionnels du personnage central, il ne faut pas attendre dans ce premier tome une grande mise en avant de cette féminité.

S’ouvrant sur un rassemblement où Viviane assure le rôle de barde, Claudas des terres maudites s’articule en trois parties servant de présentation et mettant en place les éléments du décor pour la suite. A une poursuite échevelée succèdent les longues années d’apprentissage du jeune Galaad, depuis son initiation aux armes et aux onguents en passant par la découverte de la peur qui le mène aux frontières de la conscience et de la mort. Enfin, après cet épisode plus lent, une autre prise en chasse, bien rythmée, offre à l’album une scène finale riche en suspense. Dans cet ensemble finalement économe en matière de véritables surprises, les protagonistes ne sortent guère de l’ordinaire puisqu’on y retrouve les habituels seigneurs ou serviteurs félons, de même que les indéfectibles fidèles ou les mages jaloux de leurs pouvoirs. Quant aux femmes dont le scénariste annonce toute l’importance, elles restent confinées pour l’instant à un statut de mater dolorosa acceptant les plus grands sacrifices.

Par ailleurs, le graphisme d’Alexe (Paradis Perdu, Les Princes d’Arclan, Le Souffle) convient bien au récit et restitue avec succès les ambiances propres, quoiqu’un rien convenues, de l’univers arthurien. On regrettera cependant que ses personnages féminins manquent de diversité et semblent partager le même visage arrondi et lisse, simplement aggrémenté de chevelures et d’yeux aux teintes différentes. Enfin, la mise en couleurs d’Elodie Jacquemoire (Les carnets du Vatican, Le Cinquième évangile, Les Contes de Brocéliande etc.) , elle se révèle plutôt réussie, en particulier en ce qui concerne les décors et de certains passages tels que celui où le corps de Galaad s’étiole dans l’eau de la source sacrée.

Ce premier tome de Lancelot s’avère donc de bonne facture mais ne parvient pas enthousiasmer réellement le lecteur. Dommage.

Par M. Natali
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Lancelot (Istin/Peru/Alexe)
1. Claudas des Terres Désertes

  • Currently 3.32/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.3/5 (91 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    brisefer Le 24/04/2010 à 11:44:09

    Pour le lecteur qui aime l'Héroic fantasy pour adultes, cet album mérite vraiemnt d'être lu. Non seulement l'excellent travaille de dessin d'Alexe rend l'atmosphère de l'histoire tel qu'on peut imaginer qu'elle puisse avoir exister mais en plus le scénario est de qualité.
    Il s'agit vraiment d'un très bon scénario qui vous fera vraiment envie de découvrir le prochain tome.
    Bravo pour cet excellent travail et espérons que la suite sera aussi prometteuse.

    kent1642 Le 04/02/2009 à 09:36:35

    Des jolis dessins ok!! c'est d ailleurs cela qui ma attirer vers cet BD mais une fois fini de la lire j ai été décu par le scénario! peut etre tro revu encor et enor mais jme suis lassé avant la fin!

    brisefer Le 30/12/2008 à 17:47:21

    Pour une première BD, le dessin d'alexe s'avère superbe et plain de promesse. par ailleurs la trame de l'histoire rend le lecteur avide de pouvoir découvrir le deuxième tome. A si toute les premières BD pouvait être de cette qualité tant graphique que scénaristique. Le scénarion d'Istin et la profondeur du dessin d'Alexe nous revenir au temps des seigneurs du moyen âge et à l'age de la sorcellerie.

    Hugui Le 08/11/2008 à 20:30:22

    Très bon dessin pour cette nouvelle série classique quant à l'histoire de Lancelot (bien qu'avec une surprise) bien raconté.
    Un jeune bébé fils du Roi renversé est confié à la rivière et va être formé pour lutter contre l'usurpateur.
    Un bon moment de lecture qui permet de découvrir une nouvelle dessinatrice prometteuse.