Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Constellations 1. Dans le stade

17/11/2008 7874 visiteurs 6.0/10 (1 note)

E n épigraphe de ce premier volume de Constellations, un extrait d’un poème de Robert Desnos, datant de sa période surréaliste :
« Loin de moi, une étoile filante choit dans la bouteille nocturne du poète. Il met vivement le bouchon et dès lors il guette l’étoile enclose dans le verre, il guette les constellations qui naissent sur les parois » (« Si tu savais », Lettres à la mystérieuse, 1926).

En fait d’enclos, il s’agit ici d’un stade où survivent des déportés, victimes de génocidaires anonymes. De temps à autre, des rafles sont organisées et les corps enlevés vers une destination inconnue. Dans l’intervalle, un semblant d’organisation sociale s’est bâti sur le troc et le recyclage des reliques d’un passé révolu. La civilisation s’est éteinte et les monceaux de déchet accumulés matérialisent son échec. La communauté de destin s’est faite société de la peur. Et si le salut venait du ciel ? La voûte céleste comme le dernier espoir, les étoiles comme autant d’étincelles de vie. Emergeant de la brume des songes, le rêve de l’humanité réside dans le cœur des hommes. La poésie, l’écriture, apparaissent comme des œuvres salvatrices, fondatrice d’une liberté nouvelle qui reste encore à conquérir. La résurrection passe par l’imaginaire, la création, la révolution des esprits quand le monde a couru à sa perte et peine à se réinventer.

L’histoire se fait conte fantastique, déambulation onirique. Pour autant le message distillé est parfois confus, peut-être à dessein. S’agit-il de se prévenir de nos éternels démons, d’un messianisme du bonheur matériel à tout prix ? Et si tel est le cas, comment y parvenir ? Se reconstruire une spiritualité non idolâtre en harmonie avec la nature ? Il n’est pas toujours aisé de faire le tri dans ce salmigondis ésotérico-poétique. Pourtant, quelque chose retient l’attention : une forme de nostalgie, un dessin épuré dégageant une certaine sensibilité. Et puis, il y a ces photos légendées qui ajoutent au mystère et paraissent éclairer certains pans du récit. Nombreuses sont pourtant les questions qui restent en suspens. Qui sont ces épurateurs ? Pourquoi prélèvent-ils les corps ? Quelle est la teneur de cette prophétie annonciatrice d’un libérateur venu des cieux ?

Constellations suscite de la curiosité, espérons simplement que Les anoraks, le deuxième tome de la série, délaissera quelque peu une rhétorique parfois absconse pour mieux entrouvrir quelques portes… On ne demande qu’à se laisser guider…

>>> Le blog de Daryl

>>> Le blog de Popcube

Par D. Lemétayer
Moyenne des chroniqueurs
6.0

Informations sur l'album

Constellations
1. Dans le stade

  • Currently 3.60/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.6/5 (15 votes)

  • PopCube
  • <N&B>
  • 10/2008
  • Ankama Éditions
  • Araignée
  • 978-2-916739-38-0
  • 238

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.