Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les bidochon 19. Les Bidochon internautes

11/09/2008 20193 visiteurs 5.0/10 (3 notes)

A près Les Bidochon usent le forfait, les voilà devenus « internautes » sur le tard, avec tout ce que cela comporte comme potentiel décalage. Les classiques attendus sont de la partie : une mise en route fastidieuse, la magie des premiers mails, les facéties du moteur de recherche, les favoris du sieur Raymond et les virus liés, tous mes-nouveaux-amis-à-moi-que-j’ai, plus communément nommés spams, sans oublier une envahissante virtualité.

Avec ce couple qui lui survivra, Binet dispose d’un terrain illimité d’expérimentation. Mettez leur un objet entre les mains, contemporain si possible, vous disposez du nécessaire à réaliser une simili étude sociologique en BD ! En l’occurrence, le rapport de l’homme à l’ordinateur et plus spécifiquement au net. Et c'est ainsi que que s’installe un rapport ubuesque dans ce doux foyer, où, la « hot-line » prend vite, dans l’esprit aiguisé de Raymonde, la forme d’une chaude opératrice répondant au doux nom de …

Mais cet album souffre d’un certain retard par rapport à son époque. Certes, avec les Bidochon, c’est compris dans le lot, seulement, cet effet « réchauffé » plombe un peu la composante humour. Ainsi, la mise en contact avec Monde, qui nécessite quelques bases d'anglais, est l’objet de quiproquos amusants. Pourtant, ils ne disposent pas, par écrans interposés, de la force de ce qu’avaient fait en mode frontal Tronchet (Jean-Claude Tergal découvre les mystère du sexe) ou encore Guerse et Pichelin (Amour, sexe et bigorneaux, saison 2). Avec ce thème propice au comique de répétition, Binet s’en donne à cœur joie, et en (ab)use presque trop, un peu à la manière d’un spam. La confrontation avec le portable avait été plus aboutie, plus cocasse. Binet a déjà été plus inspiré dans un passé plus ou moins récent (L’institution et Les impondérables T.4).

Une lecture plaisante, mais au contenu assez convenu, Les Bidochon internautes manque quelque peu de folie et de tranchant.

Par F. Mayaud
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Les bidochon
19. Les Bidochon internautes

  • Currently 2.95/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (42 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.