Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Big Foot 3. Créatures

28/07/2008 7669 visiteurs 8.0/10 (3 notes)

L es filles Hawkline sont parties sans crier gare. Accusées des crimes du Big Foot, leur tête mise à prix, elles sont recherchées par les chasseurs de prime. Quelque part dans la montagne, une vieille squaw fait suivre à Ned un parcours initiatique qui le relie aux origines de sa mère et à la culture Sioux. Resté à la ville, Zeb est en proie à la mélancolie. Son compère et Holly Doll lui manquent. Mis en prison après avoir dégommé un groupe de cows boys, il réussit à convaincre le shérif de le libérer et de faire équipe avec lui pour essayer de retrouver les jumelles avant leurs autres poursuivants.

Le récit s’accélère et est mené tambour battant. Après les révélations du tome précédent sur les causes de l’incapacité de Ned à tirer ainsi que sur son métissage, le voile est levé sur l’évènement qui a conduit Zeb à compter sans arrêt et sur le Big Foot. Parallèlement, ou plus exactement en même temps, car les séquences se succèdent tout en étant enchevêtrées, l’histoire suit son cours. La construction est maîtrisée et aboutie. Le graphisme, expressif, précis et détaillé, met aussi bien en valeur l’humour déjanté qu’il fait passer les émotions, et ce jusque dans le non-dit. Les couleurs collent parfaitement à l’ambiance rétro et rehaussent le décalé.

Si, comme dans Magic Child et dans Holly Dolly les codes du western classique (shérif autoritaire, respecté, juste et droit) et spaghetti (psychologie chargée des divers protagonistes, facilité à dégainer et à tuer, femmes émancipées…) sont bien présents, Créatures apporte une autre dimension et repousse les limites du genre. Car l’album révèle toute la finesse d’un scénario magistral qui, loin de se limiter à raconter une aventure de Far West, renvoie à une approche philosophique des relations nocives qu’entretiennent les hommes – blancs – avec la nature, au racisme, aux traumatismes de l’enfance, à la psychanalyse, aux perturbations qui accompagnent la naissance du sentiment amoureux.

La lecture de la série achevée Big Foot ne peut pas être assimilé à une simple adaptation de l’ouvrage de Richard Bautrigan. Il va bien au-delà. Il le revisite, il est beaucoup plus riche et nettement plus complexe. Si la base, le ton, quelques dialogues et autres éléments de décor rappellent le Monstre des Hawkline, ce dernier a manifestement agi comme source d’inspiration, comme un détonateur, sur l’imagination fertile d’un Nicolas Dumontheuil au sommet de son talent.

Une œuvre majeure dans le registre de l’auteur.



Lire la chronique du tome 1 : Magic Child

Lire la chronique du tome 2 : Holly Dolly

Par C. Constant
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Big Foot
3. Créatures

  • Currently 4.27/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (96 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    minot Le 20/03/2015 à 16:00:16

    Western loufoque et déjanté, BIG FOOT ne m'a pas totalement convaincu. Si le dessin débridé est plutôt sympa, j'avoue avoir eu du mal à accrocher complètement à l'histoire. Pourtant j'aime bien d'habitude les histoires et les personnages un peu barrés, mais là bizarrement ça ne m'a pas inspiré plus que ça. Peut-être à cause de certaines séquences un peu trop décousues et qui rendent la compréhension de la trame assez difficile. L'ensemble est toutefois très correct et devrait néanmoins ravir les fans de western ET d'histoires humoristiques.

    Fragonard Le 03/02/2013 à 22:03:23

    Un très bon divertissement qui vous laissera pas sans faim, complet et quasiment sans faute. j'adore

    excessif Le 29/05/2010 à 08:20:57

    Avec "Créatures", Dumontheuil clôt sa saga "Big Foot" de superbe manière, abandonnant clairement toute velléités humoristiques (on comprendra que certains en seront chagrinés…) pour construire une allégorie délirante, passionnée, sauvage, une condamnation terrible de la violence du monde "des blancs", une célébration hallucinée et parfois hallucinante d'un retour au primitivisme le plus brutal. Plus de second degré protecteur ici, on est littéralement secoué par la force de ces visions apocalyptiques qui lient les horreurs du passé (le racisme inhérent à la société américaine, et la sauvagerie de l'Ouest et du génocide indien) à celles de notre XXIè siècle (11 Septembre, tsunami, apocalypse écologique finale…). Le plus accablent reste néanmoins la défaite systématique, inévitable, de la transmission père - fils, voire père - fille : proprement exécutés par la société, pendus, piétinés, lynchés, égorgés, les pères n'ont transmis à leurs enfants que le malheur et le goût âcre de la vengeance. Ainsi se referme ce chef d'oeuvre terrible de la BD contemporaine...

    Lelf Le 21/08/2008 à 22:07:48

    Excellente conclusion du western loufoque de Dumontheuil. L'auteur confirme son talent avec cette série très réussie.

    Le dessin est toujours aussi agréable, tout comme les couleurs.
    L'humour, l'absurde -un peu absents du tome 2 à mon goût- reviennent en force dans ce dernier tome.

    L'histoire ne s'arrête pas jusqu'à la dernière case et la lecture reste toujours un plaisir absolu. Une BD à se procurer absolument pour qui aime la belle BD et l'humour.