Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest\' Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
AD

Double assassinat dans la rue Morgue (Morvan/Druet) Double assassinat dans la rue Morgue

21/07/2008 12723 visiteurs 5.0/10 (1 note)

L a multiplication des adaptations de romans en bande dessinée peut susciter deux types de réactions radicalement opposées. La première consiste à apprécier cet exercice de style qui permet de (re)découvrir l'œuvre d'un auteur célèbre, à trouver par ce biais le moyen idéal de transmettre aux plus jeunes le goût de la lecture de grands classiques et enfin à saluer l'initiative de J.D. Morvan, directeur de la collection Ex-Libris des éditions Delcourt. La deuxième, en revanche, se base principalement sur des regrets. Celui du manque d'imagination des scénaristes, de l'apparition de plus en plus fréquente de doublons en un laps de temps très court (par exemple Tom Sawyer aux éditions Soleil vs Tom Sawyer aux éditions Delcourt) ou du faible intérêt de retranscrire certains textes trop descriptifs.

Double assassinat dans la rue Morgue a déjà récemment été adapté. ( chez Akileos). Le récit est celui d'une enquête policière, passionnante, mais complexe, puisque la solution de l'énigme repose exclusivement sur les capacités d'analyse d'Auguste Dupin. Autant l'histoire originale d'Edgar Allan Poe est fascinante, autant la mise en images est poussive et n'apporte pas vraiment de valeur ajoutée, bien au contraire. Le dessin de Fabrice Druet n'est pas en cause puisque sa description du Paris du début du XXe siècle est globalement réussie, ses décors sont fouillés et ses personnages bien maîtrisés.

La nouvelle de l'écrivain américain est un texte austère qui joue avant tout sur les ambiances lourdes, parfois glauques, dont chacun se fait sa propre interprétation, avec ses propres référends. Visualiser ce genre de récit tronque finalement son travail qui devait mener le lecteur, lentement, aux sommets de l'angoisse. Ces difficultés à retranscrire l'horreur se retrouvent aussi dans les adaptations de Lovecraft. Est-ce à dire que tous les récits fantastiques ou d'épouvante sont intranscriptibles dans le 9ème art ? Certes non. D'autant que l'album de Morvan et Druet, pris isolément, est plutôt plaisant à lire. Simplement, il souffre de la comparaison avec l'original.

Pour en revenir au postulat de départ et éviter tout manichéisme, l'approche concernant Double assassinat dans la rue Morgue pourrait être celle-ci : à conseiller pour découvrir l'œuvre d'Edgar Allan Poe, malgré le doublon et le faible intérêt de retranscrire ce texte.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Double assassinat dans la rue Morgue (Morvan/Druet)
Double assassinat dans la rue Morgue

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (21 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.