Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

The ape 1. The ape - le singe tueur

30/06/2008 4683 visiteurs 5.0/10 (2 notes)

I nstallé aux abords d’un village isolé, le Dr Adrian fait jaser. Ses recherches peu académiques sur la poliomyélite intriguent et ses expériences sur des cobayes, en marge de l’éthique médicale, jurent avec l’ignorance crasse des autochtones. Seuls les bienfaits de son traitement sur la jeune Francès empêchent encore des villageois bornés et superstitieux de le chasser loin de leurs terres. Les chances de guérison semblent pourtant bien minces et le médecin peine à mettre au point le vaccin contre la maladie ayant déjà emporté sa femme et sa fille. Un terrible accident survenu au cirque, l’évasion d’un singe, lui permettra de mener à bien ses expérimentations… au risque de commettre l’irréparable.

Après Caligari, Cédric Perez se saisit d’un autre classique du cinéma fantastique, The Ape, sorti en septembre 1940. Boris Karloff y campait un inquiétant Bernard Adrian et délivrait une angoissante composition de savant fou dans un film désormais culte, lequel, outre une fin prévisible, multipliait les clichés et les rebondissements dans la grande tradition des productions à petit budget destinées aux "cinémas de quartier". Vite vu, vite oublié.

S’il est un exercice difficile, c’est bien celui de l’adaptation. Malgré un graphisme atypique tout en bichromie, Caligari peinait à moderniser l’œuvre originale, les bulles parasitant des planches déjà encombrées de longs récitatifs. Là encore, certaines pages présentent des phylactères bien trop étoffés, la faute à une pagination resserrée. L’ensemble est cependant plus équilibré et le scénario ne souffre plus des sautes de rythme qui affectaient le premier album. Le vil plomb ne s’est toutefois pas transformé en or et le nanar ne s’est pas fait chef d’œuvre lors de la transmutation. La retranscription est fidèle, trop peut-être. Vite lu…

Le dessin de Perez n’en reste pas moins très agréable. Le style expressionniste, le trait hachuré et les couleurs affadies au grain presque palpable siéent à l’ambiance un peu vieillotte de cette Amérique des années quarante.

>>> Lire aussi la chronique de Caligari.

Par D. Lemétayer
Moyenne des chroniqueurs
5.0

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.