Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Les ailes de Plomb 5. Dog for Fresco

26/06/2008 7796 visiteurs 5.7/10 (3 notes)

C ourtapas mort, Patrick Plomb peut enfin espérer mener une vie tranquille. Pourtant, les deux agents de la DST lancés à ses trousses n'ont pas pour autant renoncé à poursuivre le pilote. Lorsqu'ils s'associent avec le MI-5, l'affaire prend une autre tournure. Quand s'agit de récupérer la technologie développée par les communistes pour leur nouveau MIG, le jeune homme n'en tient pas compte, au risque de compromettre la mission des deux agences de renseignement.

Second volet de cette nouvelle trilogie, Dog For Fresco est un tome de transition, celui où l'intrigue s'étoffe et se précise, mais laisse immanquablement le lecteur sur sa faim dans l'attente de connaître le dénouement de cette histoire se déroulant dans les années 50. Christophe Gibelin, désormais seul aux commandes, présente un scénario fidèle à l'esprit de la série. Patric Plomb est missionné par les services secrets français et anglais, mais, tel un éléphant dans un magasin de porcelaine, il décide de faire comme il l'entend, jetant à ses trousses, non seulement le duo français, mais également des poursuivants allemands. Rythmé, le récit fait la part belle à cette course-poursuite, malgré un début plutôt lent du fait des nombreux échanges entre les différents protagonistes du fameux projet visant à « voler » un MIG aux communistes.

Côté dessin, Gibelin réussit à faire oublier Barral, installant son propre style, tout en restant fidèle au premier cycle. L'ambiance est soignée, tant au niveau des véhicules et des avions que dans la finesse des décors. Les personnages, eux aussi, concourent à cette atmosphère d'après-guerre, affichant de véritables « gueules » comme on en trouvait au cinéma à cette époque. Jouant toujours sur le second degré, l'humour fait mouche à chaque fois, le meilleur exemple étant par le duo d'agents de la DST aux allures de Laurel et Hardy.

Dog For Fresco permet de renouer avec les éléments ayant contribué au succès du premier cycle. Le personnage principal retrouve toute son envergure, plus présent, plongeant au cœur des embêtements comme il sait si bien le faire. Très agréable, Les Ailes de Plomb est une série policière bien construite à l'humour efficace.

Par D. Ollivier
Moyenne des chroniqueurs
5.7

Informations sur l'album

Les ailes de Plomb
5. Dog for Fresco

  • Currently 3.00/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.0/5 (27 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    kingtoof Le 11/04/2019 à 22:16:37

    Bon album d'espionnage et de contre-espionnage.
    J'ai apprécié les personnages de Stan et Oliver : les agents secrets français.
    Quelques clichés, mais qui ne m'ont pas gênés.
    Seul bémol pour un non germanophones, les bulles en allemands ne sont pas traduites.