Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Baybars 1. L'esclave adopté

23/06/2008 5839 visiteurs 4.0/10 (1 note)

Baybars est l'adaptation en bande dessinée d'une épopée arabe en soixante volumes qui raconte comment un simple esclave, autrefois moribond et méprisé, devint roi d'Égypte. Un récit fait de complots, de destins qui s'accomplissent, de personnalités qui se révèlent... et bien sûr des décors sublimes d'un Orient qui n'a pas fini de fasciner. La mise en bouche est d'ailleurs alléchante, dès une couverture où le mystère et le danger planent véritablement sur la ville et ses habitants. Tout au long de l'album, le graphisme ne démentira pas cette impression et, dans un style proche de ce qu'on a un jour appelé la nouvelle vague, Eddy Vaccaro livre une prestation de qualité : trait fin, couleurs lumineuses, bon rendu du mouvement, etc.

Au niveau du scénario signé Tarek, le verdict sera hélas plus sévère. La magie n'opère pas et plusieurs éléments sont à mettre en cause. Il y a d'abord la fâcheuse impression que des coupes nettes ont été faites dans l'histoire de base : les différentes scènes se succèdent, parfois sans lien apparent, à un rythme saccadé qui ne favorise pas la facilité de lecture. Ensuite, que ce soit pas leurs discours ou leurs attitudes, les personnages ne portent pas une action qui finit par lasser. Enfin, à force de faux rebondissements, la tension retombe et il ne reste plus qu'un manque d'intérêt certain pour le sort de personnages dont on a bien du mal à se souvenir une fois la lecture achevée.

Au-delà d'une présentation soignée et d'un dessin séduisant, Baybars manque de souffle et de profondeur. L'auteur de Sir Arthur Benton devra se montrer plus inspiré par la suite pour donner vie à sa nouvelle trilogie.

Par D. Wesel
Moyenne des chroniqueurs
4.0

Informations sur l'album

Baybars
1. L'esclave adopté

  • Currently 3.83/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.8/5 (12 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.