Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Le génie des Alpages 13. Cheptel Maudit

01/07/2004 14271 visiteurs 8.0/10 (1 note)

D es brebies indisciplinées, un chien qui n'est pas plus obéissant, un berger aux pulls délirants, dez histoireus absurdes... rien que de très normal quand on sait qu'il s'agit du Génie des alpages.

"Quand on lit un album de F'murrr, l'incompréhension rigolarde qui suit est encore de F'murrr" aurait pu dire Victor Hugo s'il avait encore été de ce monde sans que cela n'ait rien à voir avec l'album ici présenté.

Il faut bien dire une chose : un Génie des alpages se déguste en gourmet du non-sens complet et du dialogue ciselé. Tout ici fait penser au travail de l'artisan : le dessin est minutieux, les couleurs sont fantastiques tant les nuances sont présentes, le langage est travaillé et imaginatif. Tout cela pour arriver à une impression que le lecteur ne peut s'empêcher d'exprimer après chaque histoire : "mais k'c'est con !"

Car franchement, entre nous, il faut bien le dire : depuis le premier opus de la série, F'murrr ne cesse jamais d'écrire des bétises. Et on n'arrive jamais à s'y habituer. Quiconque est capable de savoir où l'auteur nous mène et comment il terminera son histoire mérite la camisole de force.

Bref ce 13e album est digne des 12 précédents. Les obtus en seront navrés, les autres s'en réjouiront.

Par Signé Fufu
Moyenne des chroniqueurs
8.0

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.