[phpBB Debug] PHP Notice: in file /home/web/v5-bdgest/system/libraries/Cache/drivers/Cache_file.php on line 65: unlink(/home/web/v5-bdgest/application/cache/albums_fiche/): Is a directory
Litteul Kévin 7. Tome 7
Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Litteul Kévin 7. Tome 7

29/07/2003 12384 visiteurs 5.3/10 (3 notes)

U ne première planche qui s'ouvre sur une magnifique scène de saloon en plongée : c'est un Blueberry ? Un rapide coup d'oeil à la couverture aux couleurs criardes ramène à la réalité : c'est bien un Litteul Kevin.

En 10 ans et 7 albums, le petit bonhomme flanqué de son Hell's Angels de papa et de sa maman BCBG a conquis son public : chaque nouvel album est l'occasion de retrouver avec plaisir les gags basés sur le décalage entre l'allure de ces motards et leur comportement tout ce qu'il y a de plus banal dans la vie de tous les jours.
La couverture est conforme à ce qu'elle a toujours été dans la série : une démonstration. Après l'avoir comparée au gag dont elle est extraite, qui aurait encore envie de voir de la couleur à l'intérieur ? Le mariage des tons est d'ailleurs tellement laid cette fois qu'on se demande si ce n'est pas un gag supplémentaire au second degré.

Côté dessins par contre, c'est toujours un plaisir de retrouver ces tronches à la limite de la caricature (Ah ! la vendeuse de lingerie...) parsemés de détails qu'on ne découvre qu'à la dixième lecture.

Le scenario des gags est inégal comme toujours dans ce type d'albums, et si on ne retrouve pas l'originalité des premiers tomes, certaines scènes sont néanmoins hilarantes, Coyote puisant son inspiration dans des sujets aussi vastes que la religion, la relation pere-fils, ou même le Loft.

Plus que Kevin, Chacal (son père) est réellement le personnage central de la série, et on imagine très bien au travers de ses réactions (tantôt fier, jaloux, père attentionné, timide, mal dégourdi..) que Coyote met beaucoup de lui même dans ce personnage, c'est probablement ce qui le rend si juste et attachant.

Les personnages secondaires sont eux aussi à la fête, notamment parce qu'ils se comportent de façon pas toujours correcte, mais tellement juste ; au fond, qu'est-ce que c'est bon de voir des types picoler pour s'amuser, une maman fumer sa cigarette avec plaisir, un curé pas coincé et porté sur la Bénédictine...

On referme l'album avec un sourire, avec le plaisir d'avoir lu des petites histoires sans prétention, et en se disant que décidément, ça doit être jouissif de faire pipi en parapente.
Et à coup sûr, on achetera le tome suivant les yeux fermés !

Par M. Antoniutti
Moyenne des chroniqueurs
5.3

Informations sur l'album

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.