Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

L a piscine, c'est pas son truc. Pourtant, la natation est la seule façon de soulager son dos malade. Les premières semaines sont difficiles. Un peu perdu au milieu du grand bassin, les gestes du jeune homme sont maladroits. Puis un jour, Elle apparaît, fière, élancée, telle une sirène évoluant dans son milieu naturel. Un jeu de séduction commence alors entre les deux adolescents, un jeu qui sera pour Lui bien plus qu'une initiation à l'amour, un véritable éveil à la vie.

S'il fallait se contenter de quelques mots pour décrire l'atmosphère du Goût du chlore, ce serait sans doute : "Histoire intimiste d'une rencontre dans le cadre d'une piscine couverte". Pas de quoi, à première vue, attirer le lecteur potentiel. Pourtant, en y regardant de plus près, Bastien Vivès propose un récit très pudique sur le passage de l'enfance au monde adulte. Une allégorie, en quelque sorte, truffée de métaphores plus ou moins bien senties, comme une ligne d'eau en pente rappelant toute la difficulté du parcours avant d'atteindre l'âge mûr, ou des plafonds exagérément hauts accentuant la solitude du jeune homme dans cette épreuve. Très peu de dialogues, des scènes détaillées à l'excès, amplifiant chaque geste, chaque mouvement du corps, donnent à l'ensemble, du moins au début, une impression de douceur. Pourtant, au fil des pages, cette agréable sensation laisse place à l'alanguissement et même à l'indifférence. La faute à une narration qui, à trop vouloir jouer de subtilités et d'artifices, finit par détacher le lecteur d'une histoire qui aurait sans doute mérité parfois un peu plus de pragmatisme.

Le dessin se concentre essentiellement sur les deux protagonistes et sur leurs corps, si différents. Lui, a l'apparence d'un être frêle et délicat. Elle, a les allures d'une ancienne championne de natation, lui donnant une aisance et une assurance qu'il ne possède pas. Au second plan, les décors de la piscine sont réduits au strict minimum, à peine esquissés. Par ailleurs, l'auteur utilise des tons exclusivement bleus et verts qui font ressortir la couleur chair des deux adolescents.

D'apparence frivole et légère, Le Goût du chlore est un véritable récit inititiatique d'un jeune garçon sur le point de devenir un homme. C'est aussi l'histoire d'une rencontre, de celles qui marquent une vie de façon indélébile. Au final, l'album se referme avec le sentiment désagréable d'être passé à côté de quelque chose d'atypique et d'épatant, d'avoir espéré entendre le chant mélodieux d'une sirène pour ne découvrir, en définitive, qu'une banale tranche de vie achevée en queue de poisson.

Par L. Gianati
Moyenne des chroniqueurs
5.9

Informations sur l'album

Le goût du chlore

  • Currently 3.43/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (68 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    omoide Le 02/01/2018 à 23:22:01

    Vivès est un collectionneur de petits-riens, un amateur d'anecdotique.
    Malheureusement, entre le "Gout de Chlore" et d'autres opus plus réussis, il ne suffit pas de grand chose pour faire ... plouf.

    Une BD sans grand intérêt, si ce n'est de découvrir que Bastien Vivès a certainement fréquenté la piscine de Pontoise (c'est un piège, elle se trouve à Paris Maubert-Mutualité) dans sa jeunesse, peut-être pendant ses études à l’École des Gobelins, de l'autre côté de la montagne Ste-Geneviève (c'est un piège, ce n'est pas une montagne).

    J'attends avec impatience le "Gout du Chlore n°2", qui devrait selon toute vraisemblance se dérouler à la piscine de la Porte de Vincennes (pas trop loin de chez Casterman et fameuse pour son créneau horaire naturistes). Ça sera l'histoire d'une nana qui a de gros melons, et qui doit faire de la piscine pour soulager son mal de dos. Elle y fera la rencontre d'un écolier qui a du abandonner ses rêves de petit rat d’opéra pour cause de priapisme précoce. On en salive d'avance... même s'il ne passera certainement pas grand chose avant la page 195.

    herve26 Le 22/11/2016 à 15:41:03

    Que dire de plus sur cette bd ?

    Oui, sans le coup de projecteur d'Angoulême,à l'époque, je n'aurais certainement pas fait attention à ce livre. Emprunté à la bibliothèque (heureusement pas acheté), je l'ai lu rapidement et puis au final, qu'en reste-t-il ? Rien, une amourette naissante et naïve qui se déroule dans une piscine.
    Pas d'histoire, peu voire pas de dialogue, des planches muettes et surtout des pages que l'on tourne à vitesse grand V.
    Quant à la conclusion... je ne l'ai pas comprise. J'ai tourné la page pour voir si il y avait une suite mais non...

    Reste un dessin élégant et stylé que j'ai trouvé réussi.

    willybouze Le 10/01/2012 à 12:29:29

    Une simple histoire d’amour fantasmé, servie par de grands silences, où même le bruit de la nage n’existe pas. Au début, je me suis demandé quel intérêt à cette histoire puis, en fermant le livre, j’étais charmé et je me suis rendu compte que j’avais accroché à cette absence d’intrigue.

    Des à-plats de couleurs, très simples de mise en forme, pas superbe mais l’édition est très agréable (papier, couverture, format)

    madlosa Le 22/07/2009 à 18:55:03

    Une belle mise en page, des dessins et des couleurs soignés, des dialogues minimalistes mais efficaces, voilà en résumé la première impression qui se dégage à la lecture de cette histoire. Mais une surprise nous attend, une sorte de rêve éveillé, une plongée en apnée qui nous embarque dans une ligne d'eau inattendue voire imaginaire et dont on ressort à bout de souffle et en même temps reposé ! A lire au bord de l'eau...

    maximespy Le 09/11/2008 à 23:29:03

    L'album de la maturité pour Bastien Vives, ça ne plaira pas à tout le monde, mais
    les lecteur de BD exigeant seront satisfait.

    Par petites touches discrète et sensible l'auteur nous raconte l'histoire d'une
    rencontre. C'est un album très contemplatif, avec un rythme lent mais qui laisse
    le temps à l'histoire d'évoluer, de prendre son sens.

    L'auteur mise beaucoup sur la mise en page, les cadrages, c'est audacieux on
    dirait presque un film ou un documentaire.
    La retranscription de l'ambiance d'une piscine est aussi très bien maîtrisée.
    Pendant la lecture, on est vraiment comme dans une piscine, avec ses odeurs de
    chlore, la bruit etc.