Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Fear Agent 1. Re-ignition

01/05/2008 8132 visiteurs 7.0/10 (2 notes)

H eath Huston est le dernier des Fear Agents, cette unité d’élite texane formée il y a cinquante ans pour défendre la Terre contre les menaces extra-terrestres. La fonction a depuis perdu de son lustre et en ce qui concerne l'homme, ce n’est guère plus reluisant. Le soldat émérite s’est fait mercenaire imbibé, exterminateur d’aliens sur commande, assisté de la charmante I.A. de sa fusée de transport et d’une bouteille de Jack Daniels. Le soiffard de combat n’est pas loin de sombrer lorsqu’il se trouve projeté au cœur d'une conspiration ourdie par des amibes tueuses visant évidemment à anéantir l’humanité… Une bonne biture et ça repart !

Fear Agent, c’est un hommage jubilatoire et appuyé rendu au meilleur de la série B et de la bande-dessinée populaire, particulièrement les pulps typés EC Comics. Dans les années 50, ces magasines mêlaient allégrement S.-F., horreur, fiction militaire et polar tendance hard-boiled, avant de péricliter sous la pression du Comics Code Authority.

Rick Remender (Strange Girl…) succède brillamment à ses illustres aînés et enchaîne les péripéties à un rythme effréné, sans jamais se départir du détachement et de l’humour qui caractérisaient justement les références d’antan, de Wally Wood à Frank Frazetta, de Flash Gordon aux Contes de la Crypte. Sens de la punchline, dialogues ciselés, tirés au cordeau, Remender se coule aisément dans la tradition feuilletoniste des serials, usant à merveille des procédés du genre, de la technique du cliffhanger pour ménager le suspense ou de l'utilisation des ellipses narratives pour accélérer le récit.

La fluidité et le dynamisme du dessin siéent idéalement aux rebondissements d’un scénario volontairement trépidant. Tony Moore (The Walking Dead, Les Exterminateurs), décidément abonné aux genres de seconde zone, parsème son trait énergique de trouvailles visuelles, d’onomatopées tonitruantes et autres fantaisies typographiques particulièrement expressives. Les planches et les couvertures fourmillent de détails cradingues et réjouissants quand il ne s’agit pas d’éclaboussures verdâtres à la provenance plus que douteuse.

Ceux qui se réjouissaient déjà à la lecture de The Preacher, Tank Girl ou The Walking Dead, devraient se délecter des aventures du plus grand poivrot de l’espace !

>>> Lire également la chronique de Bug Brothers, le premier tome de la série Les Exterminateurs

Par D. Lemétayer
Moyenne des chroniqueurs
7.0

Informations sur l'album

Fear Agent
1. Re-ignition

  • Currently 4.31/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (49 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    virgendelbrezo Le 19/05/2008 à 21:35:08

    Une aventure cosmique!!!
    N'étant pas à la base un grand fan de comics, j'avoue avoir été très surpris par cette oeuvre au final à la frontière de la BD et des feuilles américaines. Heath Huston, le héros a tout du cow boy solitaire, chargé en plus de quelques défauts typiquement texans. La narration à la journal de bord rend très bien pour les péripéties spatiales pour ce Han Solo comique et perturbé. Je conseille, vraiment...