Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Adamson (Puerta) 1. Opération Spitsberg

01/05/2008 11770 visiteurs 7.7/10 (3 notes)

U n paysage urbain. Derrière sa fenêtre, un homme au regard triste le contemple, sur fond de musique, un verre dans une main, un révolver dans l’autre. Il colle le petit calibre sur sa tempe, l’arme, puis s’interrompt. Sir Adamson, ancienne gloire de la Marine, reclus depuis des mois, était prêt à commettre l’irréparable lorsque deux émissaires de l’Amirauté viennent le convier à participer à une réunion secrète se déroulant le lendemain, en présence du Premier Ministre. Lors de cette entrevue il est mis au fait de la récente découverte, par des pêcheurs de morue, d’une « porte » susceptible d’ouvrir sur une « autre dimension », phénomène exceptionnel qu’il lui est proposé d’aller explorer. De retour chez lui, il découvre son majordome sans vie. Une bête étrange, aux apparences d’insecte géant, se trouve près du corps.

Evocation des enjeux, interrogations et inquiétudes que suscite la porte dans une période troublée par l'imminence de la première Guerre Mondiale, présentation et sélection des membres de l’équipe qui partira en expédition, mise en place de la logistique, tests préalables, constituent le corps de ce premier tome, riche en contenus, et qui se développe selon une logique implacable. Le lecteur, séduit puis accroché, se laisse aspirer par l'histoire au point de pouvoir s'en croire acteur et ressentir pleinement la montée progressive de l'ambiance, jusqu'à l'oppression.

C’est tout à l’honneur des auteurs : Pierre Veys tout d’abord, le scénariste, plus habitué aux productions relevant du registre de l’humour, Igor et les monstres, et de la parodie, Philip et Francis, qui livre ici un scénario parfaitement construit, clair, précis et concis. Pas un mot de trop, pas de dialogue inutile. L’univers est bien posé, les informations sont savamment distillées, le récit avance et la lecture reste fluide.

Carlos Puerta ensuite, l’illustrateur, associé à Lorenzo Diaz dans ses précédentes parutions franco-belges - El perdicion, La maison de Pollack Street, No man’s land, dont le trait réaliste convient parfaitement à l’époque à laquelle se déroule le récit, aussi à l’aise pour peindre un paysage verdoyant et escarpé d’Ecosse que l’antre d’une base navale ou d’un navire, un intérieur de maison ou une scène maritime, que pour restituer les impressions de mouvement. Sa maîtrise de l’utilisation de la lumière, notamment dans l’éclairage des visages fait merveille. Le rendu des expressions, le naturel des poses et de certaines situations sont d’une telle qualité qu’il paraîtrait presque normal de voir les personnages s’animer et leurs discussions devenir audibles.

Une harmonie de ton entre les auteurs qui débouche sur un premier opus très réussi et très prometteur, ancré dans le genre science-fiction, superbement mené et illustré, mais qui laisse toutefois percer une petite inquiétude quant à son orientation future : comment la part supposée de fantastique, introduite par l’apparition de l’insecte agressif, sera-t-elle négociée, développée ou articulée dans le ou les tomes suivants ?

Par C. Constant
Moyenne des chroniqueurs
7.7

Informations sur l'album

Adamson (Puerta)
1. Opération Spitsberg

  • Currently 4.35/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.3/5 (78 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    yannzeman Le 25/04/2016 à 22:58:40

    J'achète des BD en espérant un jour tomber sur un chef d'oeuvre.
    Mais cela arrive rarement.

    Jusqu'à cette série.

    Formidable BD, avec un scénario prenant, à mi-chemin entre Jules Vernes (expédition), Sherlock Holmes (mystère à résoudre), Lovecraft (monstres terrifiants), Indiana Jones (l'aventure).

    Et que dire du dessin...
    Un des plus grands dessinateurs de ces 30 dernières années. Chaque case est une merveille, entre expressionnisme et cinéma d'épouvante rétro.

    L'histoire est de plus en plus prenante au fur et à mesure que l'on progresse dans le récit.

    Quel dommage que Delcourt, qui avait repris la série après Robert Lafond, ait décidé de lâcher les auteurs.

    Quel dommage, aussi, que les lecteurs n'aient pas vu le talent derrière une histoire se déroulant avant la 1ère Guerre Mondiale.

    La BD a perdu là un futur chef d'oeuvre.

    Dieu merci, les auteurs, Veys et Puerta, ont su rebondir (et de quelle façon) avec leur nouveau chef d'oeuvre, "Baron rouge", preuve que des éditeurs (Zéphyr, qui multiplie les idées de génie, ces derniers temps) savent encore reconnaitre le talent, mais je regrette énormément l'arrêt injuste de "Adamson".

    jean luc girard Le 12/04/2015 à 14:01:43

    C'est le dessin superbe qui m'a d'abord décidé à acheter ces albums, le style rappel celui de Vink.
    J'adore les histoires fantastique, et celle-ci nous captive immédiatement; je suis donc comblé, bravo à Veys et Puerta!
    Quel dommage que les éditeurs aient décidé de stopper la série avant qu'elle soit terminée !!!

    zeul Le 09/05/2012 à 06:22:11

    Très bonne lecture.
    En s'appuyant sur un dessin très réaliste et bien mis en valeur avec quelques planches sans ou avec très peu de commentaires, l'histoire se met en place relativement lentement. Celle-ci, partie sur des bases elles aussi plutôt réalistes, suprend du coup quand elle prend une tournure fantastique : on a du mal à y croire et on penserait presque que le narrateur est en train de rêver.

    bedegar lagaffe Le 15/11/2008 à 17:03:19

    L’enthousiasme qu’a suscité en moi la lecture de ce premier tome fut emballant !
    Quatre étoiles c’est peut-être beaucoup mais la qualité de ce premier tome est
    remarquable. Le dessin est vraiment superbe, les couleurs dignes d'une toile.
    J'espère que le second tome sera à la hauteur de celui-ci.
    J'aime beaucoup également cette ambiance très Bristish qui se dégage.