Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Lady Polaris

03/04/2008 9205 visiteurs 7.5/10 (2 notes)

L e Lady Polaris, un vieux cargo, a sombré une nuit des années 80 quelque part en mer Baltique. Christin et Mézières partent sur les traces de cette étrange histoire. Leur enquête va les mener des circonstances troubles du naufrage à la rencontre avec les survivants, de Hambourg à Bilbao et de Liverpool à Gènes. Des villes portuaires faites de nostalgie maritime, d'amour, d'amitié, d'arnaques, de morts et de rouille.

La réédition de Lady Polaris est l'opportunité de découvrir ou de se replonger dans la vie de marins au long-cours, par le prisme des grands ports européens par les auteurs de Valérian, pour un des albums les plus surprenants de la carrière des auteurs de Valérian. S'offrant une escapade terrienne totalement ancrée dans la réalité, Christin et Mézières se libèrent du carcan trop codifié et restrictif du 48 CC (48 pages avec couverture cartonnée). Exercice beaucoup plus courant aujourd'hui mais qui à l'époque était pour le moins original. Véritable roman illustré, les textes vont au-delà des dialogues habituellement limités par les frontières des phylactères. Le scénariste développe ainsi par écrit les ambiances de cités chargées d'histoire et les caractères de personnages hauts en couleurs et au lourd passé. Le dessinateur peut alors se concentrer sur la mise en image de fresques qui, afffranchies de l'obligation séquentielle, rendent hommage à l'authenticité des lieux visités qui sentent bon l'iode, la bière et le fioul. Jean-Claude Mézières est aussi à l'aise avec les ponts de bateaux, les grues, les bassins grouillants et autres quais désaffectés qu'avec les voyages intersidéraux ou les vaisseaux intergalactiques.

Le mode de l'investigation et de la promenade est peut-être inhérent au plaisir qu'éprouvera par la suite Christin aux récits de voyage (Les correspondances de Pierre Christin), exercice où il est parfaitement à son aise. Il permet également un mélange subtil entre bande dessinée, photographie et illustration. Bien plus qu'un roman graphique, Lady Polaris est une vision originale du reportage à mi-chemin entre la fiction et la réalité. Le mystère du drame survenu en pleine mer est bien gardé dans les esprits des survivants et il faut toute l'imagination d'experts pour transformer des souvenirs et des rumeurs en passionnant thriller. Etre auteurs de bande dessinée et détectives, une expérience intéressante.

Outre une nouvelle maquette, le seul supplément par rapport à l'édition originale consiste en un texte des auteurs, évoquant les évolutions du monde maritime et de son environnement ces vingt dernières années. Si les images et les témoignages sont figés sur le papier, les bouleversements dus à la modernité et la course à la mondialisation ont laissé des traces bien réelles et indélébiles sans pour autant rendre désuet cet album. Plus qu'un simple voyage au pays des dockers et autres capitaines, maîtres d'équipage, matelots, plus qu'un ballet incessant de containers et de cargos anonymes, Lady Polaris est une plongée intemporelle dans un milieu rude, mystérieux et impitoyable. A savourer au coin du feu avec un verre de Gammel Dansk, ou à défaut, un vieux bourbon.

Par T. Pinet
Moyenne des chroniqueurs
7.5

Informations sur l'album

Lady Polaris

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.