Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

G entleman dont l'existence est réglée comme une horloge, Phileas Fogg vit au rythme du tic-tac de sa montre. Le moindre manquement à ce principe a souvent valu à ses majordomes d'être congédiés. Cette attitude lui vaut également d'être gentiment raillé par ses collègues du Reform Club. Pourtant, ces derniers ne sont pas au bout de leurs surprises car, en acceptant le pari insensé de Fogg d'effectuer le tour du monde en 80 jours, ils sont loin de se douter qu'ils vont être à l'origine d'une des plus grandes aventures de l'époque. Il sera accompagné dans son périple par Passepartout, son nouveau domestique, qui pensait pouvoir mener une vie tranquille en acceptant ce travail.

Le Tour du Monde en 80 jours est sans doute l'œuvre la plus connue et la plus populaire de Jules Verne, devant 20 000 lieues sous les mers ou encore Voyage au centre de la Terre. Ce succès s'explique, à l'origine, par un récit profondément ancré dans son époque, et par la suite, avec cette idée d'un homme capable de se surpasser pour aller au bout de ses idées. Les exploits d'hommes extraordinaires fascineront toujours les hommes ordinaires, il suffit de regarder l'engouement suscité par le Tour du Monde à la Voile pour s'en rendre compte.

Les adaptations sont nombreuses, qu'il s'agisse du théâtre, du cinéma ou de la télévision. L'adaptation en dessin animé a particulièrement marqué une partie de la génération téléphage des années 80, en la faisant rêver et espérer à chaque épisode que Philéas Fogg et Passepartout mènent à bien leur projet.

Il manquait au neuvième art une adaptation digne de ce nom. C'est chose faite avec ce projet de Loïc Dauvillier publié dans la collection Ex-Libris aux éditions Delcourt regroupant les chefs d'œuvre de la littérature. Après Oliver Twist, le scénariste relève un défi d'envergure. Le choix d'une adaptation en trois volumes est judicieux car il contraint à l'essentiel, donnant ainsi un rythme certain au récit, un aspect particulièrement intéressant car le temps est une des composante essentielle du roman. La première moitié de l'album répond parfaitement à cette dynamique. Mais par la suite, en voulant s'attarder sur certains aspects marquants, le scénariste s'égare un peu en étirant des scènes qui ne méritaient pas un tel développement, à l'image de la bagarre impliquant Passepartout et les hindous. Cette différence de traitement des évènements nuit à l'ensemble alors que l'auteur avait réussi à trouver le bon équilibre entre le récit et les éllipses, qu'il s'agisse de présenter la personnalité de Philéas Fogg, de la rencontre avec Passepartout ou encore du pari.

Le dessin d'Anne Soleilhac, qui signe là son premier album, est en parfaite adéquation avec l'esprit du roman. Elle a su trouver un juste équilibre entre l'importance de l'action et les personnages d'un côté, et celle des décors de l'autre, marquant ainsi suffisamment les paysages sans s'enfermer dans des références historiques trop exigeantes. Son style, proche de celui de Jérôme Jouvray (Lincoln) s'adapte finalement très bien à l'histoire imaginée par Jules Verne. Il en est de même pour les couleurs d'Anne-Claire Jouvray qui alterne subtilement les ambiances en évitant une luminosité et des teintes trop vives.

Ce premier tome de Tour du Monde en 80 jours est une adaptation réussie, d'une lecture agréable et fidèle à l'œuvre originelle, qu'il s'agisse du caractère des personnages ou des évènements. Les prochaines tomes seront naturellement plus denses et plus passionnants du fait des difficultés à venir et auxquelles seront confrontés nos deux aventuriers.

Par D. Ollivier
Moyenne des chroniqueurs
6.3

Informations sur l'album

Le tour du monde en 80 jours (Soleilhac)
1. Volume 1

  • Currently 3.43/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 3.4/5 (40 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    patrik Le 04/03/2009 à 09:23:50

    Quitte a adapter ce roman phare, autant y mettre le paquet sur les ref historiques.
    A aucun moment je n ai haleté sauf en souvenir du beau roman qui vous plongeait à la vitesse supersonique de l epoque. j ai bien regardé mon réveil plus d une fois , helas; regrettant le temps perdu.
    certes , les personnages sont plaisants mais les décors...
    Peut etre encore une bd de commande pas cher; 80 jours devait etre le délai imposé de fabrication.
    Bref ca casse pas trois pattes a un canard.
    a se demander qui va acheter les quare vol.
    rep: les biblio municipales.
    patrik