Cher lecteur de BDGest

Vous utilisez « Adblock » ou un autre logiciel qui bloque les zones publicitaires. Ces emplacements publicitaires sont une source de revenus indispensable à l'activité de notre site.

Depuis la création des site bdgest.com et bedetheque.com, nous nous sommes fait une règle de refuser tous les formats publicitaires dits "intrusifs". Notre conviction est qu'une publicité de qualité et bien intégrée dans le design du site sera beaucoup mieux perçue par nos visiteurs.

Pour continuer à apprécier notre contenu tout en gardant une bonne expérience de lecture, nous vous proposons soit :


  • de validez dans votre logiciel Adblock votre acceptation de la visibilité des publicités sur nos sites.
    Depuis la barre des modules vous pouvez désactiver AdBlock pour les domaine "bdgest.com" et "bedetheque.com".

  • d'acquérir une licence BDGest.
    En plus de vous permettre l'accès au logiciel BDGest Online pour gérer votre collection de bande dessinées, cette licence vous permet de naviguer sur le site sans aucune publicité.


Merci pour votre compréhension et soutien,
L'équipe BDGest
Titre Fenetre
Contenu Fenetre
Connexion
  • Se souvenir de moi
J'ai oublié mon mot de passe
Toute la bande dessinée

Queen & Country 2. Opération: Crystall Ball

06/03/2008 10261 visiteurs 7.3/10 (4 notes)

F rancfort, 17 mai 2002. Les agents du Secret Intelligence Service (SIS), Tara Chace et Ed Kittering, investissent une planque susceptible d’abriter Imad Mughniyeh, terroriste suspecté par Langley d’entretenir des liens étroits avec Al Zawahiri, le numéro 2 de l’organisation Al-Qaida. L’enjeu est considérable mais l’opération échoue. Les terroristes sont tous abattus et aucun n’est identifiable. Quant aux informations contenues dans l’ordinateur retrouvé sur place, elles suscitent tant la convoitise de la CIA que du MI6, en fâcheuse posture.

Le Caire, 18 mai 2002. Mahmoud Youssef se rend à l’ambassade du Royaume-Uni. Il affirme être un soldat du GIA et servir d’agent de liaison avec le Jihad islamique. Une attaque chimique d’ampleur contre des intérêts britanniques serait projetée dans les huit semaines. D’après les coordonnées fournies par le transfuge, l’usine de production serait à proximité de Khartoum. Comme le temps presse et afin d’obtenir une imagerie satellite, le SIS accède à la demande de la CIA : exécuter Mughniyeh, repéré en Irak.

Queen & Country : Opération Crystal Ball
est l’occasion de retrouver, quatre ans après une mission couronnée de succès en Afghanistan, le SIS dans ses œuvres (Queen & Country : Opération Terre brisée). Les éditions Akiléos reprennent avec bonheur ce petit bijou signé Greg Rucka et Leandro Fernandez. La plus fameuse officine des services secrets, popularisée par l’agent 007, a du s’adapter à l’évolution des menaces contre la Paix. Nouveaux acteurs, nouveaux enjeux. Le terrorisme et les conflits asymétriques occupent désormais l’avant-scène et il est bien loin ce temps béni où l’on savait, sans coup férir, désigner l’ennemi.

Fin de l’histoire pour certains et Choc des civilisations pour d’autres, Rucka (Gotham Central, Whiteout…) a su saisir toute la complexité géopolitique d’une époque malmenée par les soubresauts de la mondialisation. L’album, très réaliste, est ainsi en prise directe avec la réalité. Il faut à cet égard saluer le travail considérable de documentation. Récit d’espionnage de facture au demeurant classique, le scénario se distingue surtout par le traitement qu’il réserve à chacun des protagonistes. Psychologies particulièrement fouillées, flegme tout british et répliques cinglantes, chaque personnage est aisément identifiable et certains, comme le Directeur des opérations Paul Crocker, ont bénéficié d’une attention toute particulière leur donnant encore plus de profondeur.

Le sens redoutable de la composition de Leandro Fernandez vient parfaire cette impression. Le choix des angles, l’emplacement des ombres attestent de l’influence prégnante d’Eduardo Risso (100 Bullets...) comme de la vigueur et de la pérennité de l’école argentine. Fernandez verse aussi dans la caricature efficace. Il donne à contempler une incroyable galerie de « trognes ». Nombre de personnages masculins se voient par exemple affublés d’un immense nez. Paul Crocker présente ainsi une ressemblance frappante avec l’énigmatique Capricorne d’Andréas. Et de tels appendices, contre toute attente, s’avèrent rehausser l’aura et le charisme de ceux qui en sont pourvus ! Un régal pour les yeux ! Cerise sur le gâteau, les dernières pages de l’album offrent en annexe des études de personnages, des maquettes de couvertures et quelques crayonnés.

Réussite artistique, scénario parfaitement maîtrisé, que dire de plus ? Si ce n’est que la suite des aventures du plus sexy des agents de Sa Majesté est déjà programmée pour le mois de mars !

Par D. Lemétayer
Moyenne des chroniqueurs
7.3

Informations sur l'album

Queen & Country
2. Opération: Crystall Ball

  • Currently 4.19/10
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Note: 4.2/5 (36 votes)

Poster un avis sur cet album

Votre note :
Vous devez être connecté pour poster un avis sur le site.

L'avis des visiteurs

    voltaire Le 06/11/2008 à 17:23:53

    Bienvenue dans le "vrai" monde des services spéciaux !

    Le SIS britannique que l'on connaît aussi sous l'acronyme MI6 (l'équivalent de la CIA) est alerté par son ambassade du Caire. On suspecte une branche d'Al Qaïda de préparer un attentat contre les intérêts britanniques.
    Les "vigies" se lancent dans une course poursuite contre la montre ...

    Ce qui fait l'intérêt de cette série réside dans son réalisme (ou supposé tel). Il ne s'agit d'une suite d'actions d'éclats, mais aussi de filatures, de temps morts, bref de multiples interstices où l'humanité des personnages se fait jour.

    Une bien belle série d'espionnage !